Le succès de Demain

Céline Teret

 Cahiers  Des lendemains qui chantent
Le 27 janvier 2017 |  Lydia Magnoni |  1 messages

Il y a un an d’ici, sortait le documentaire Demain. En France, en Belgique et dans 25 autres pays, beaucoup de spectateurs ont vu ce documentaire. Ce succès montre que beaucoup de citoyens s’intéressent à de nouvelles solutions pour un avenir meilleur et un meilleur environnement


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le militant Cyril Dion et l’actrice Mélanie Laurent sont les auteurs du documentaire Demain, sorti en France fin 2015. A l’époque, ils ne pensaient pas que leur film aurait un tel succès. Mais, 3 mois après sa sortie, Demain avait été vu par un million de spectateurs en France. En 2016, Demain a même remporté le César du meilleur documentaire. Il a été vu dans 27 pays. En Belgique aussi, beaucoup de gens sont allés voir Demain. Et de nombreux médias en ont parlé.

L’histoire

Mais que raconte Demain ? Le documentaire se base sur un constat, basé sur une étude scientifique parue dans la revue Nature en 2012 : nos écosystèmes sont détruits, nos ressources naturelles s’épuisent, la planète étouffe. Mais ce film ne se contente pas d’annoncer des catastrophes à venir. Demain montre surtout des initiatives positives et qui marchent déjà dans de nombreux pays. Cyril Dion en parle : « J’ai commencé à écrire le film en décembre 2010. A l’époque, je me disais déjà qu’annoncer des catastrophes ne suffisait plus. Il fallait proposer une vision de l’avenir. Chacun a besoin de se projeter. »

Pour réaliser Demain, ils ont voyagé dans 10 pays : France, Danemark, Finlande, Belgique, Inde, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Suisse, Suède, Islande. Les deux auteurs et leur équipe ont rencontré des hommes et des femmes qui construisent des projets écologiques et solidaires. Et ils en ont fait un documentaire.

Quelques exemples…

Dans le film, on voit beaucoup de projets différents. Une ferme fonctionne en respectant totalement l’environnement. Une grande ville tente de ne plus produire de déchets. Une entreprise respecte l’environnement et ses travailleurs tout en étant une entreprise qui produit et qui est rentable. Des citoyens mettent en place un système de monnaie locale. Une ville où une grosse partie de la population se déplace à vélo. Une école où les élèves apprennent avec plaisir et les enseignants enseignent avec passion.
Le film est divisé en 5 parties, qui représentent chacune un grand sujet : agriculture, énergie, économie, démocratie, éducation. Entre ces différents chapitres, Mélanie Laurent s’interroge et Cyril Dion lui répond. Ce dialogue permet de faire des liens entre les différents sujets. Des spécialistes et des experts et personnalités donnent aussi leur avis. Cela permet de mieux comprendre les grands enjeux environnementaux, sociaux et économiques abordés par ce documentaire.

Le succès

Au départ, le film Demain a été financé par 10 266 personnes grâce à un appel sur une plateforme de crowdfunding. « Nous voulions réunir 20 000 euros en deux mois, explique Cyril Dion. Nous les avons obtenus… en deux jours ! Et après deux mois, nous avions près de 450 000 euros. C’est un record mondial de la levée de fonds pour un documentaire ! » Cela prouve que le sujet intéresse les gens.
Qu’est-ce qui explique le succès du film depuis sa sortie ? C’est vrai que Mélanie Laurent est très connue, c’est une star mais cela n’explique pas tout. Ce qui fait la force de Demain, c’est son optimisme et son message mobilisateur. « Le monde manque d’initiatives réjouissantes faciles à mettre en place et qui donnent des idées », explique Mélanie Laurent. Dans les médias, on nous montre tous les jours des images sont souvent décourageantes. Par contre, dans le film Demain, on voit des projets qui marchent, qui sont positifs et solidaires.
Même si toutes les initiatives présentées dans Demain ne sont pas applicables partout et par tous, ce documentaire a le mérite le mettre en avant des choses concrètes. Il donne aussi à chacun l’envie de participer en tant que citoyen, en consommant autrement, en mettant en place des projets locaux, chez soi, dans son quartier, dans son entreprise, dans son école, dans sa ville… Et rien que ça, ça fait du bien !

Le site du film Demain 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Pour l’environnement, la science pas le silence
Pour l’environnement, la science pas le silence
Le 22 février 2017
Aux Etats-Unis, Donald Trump prend des décisions catastrophiques pour l’environnement et le...
Le plein de projets pour demain
Le plein de projets pour demain
Le 19 février 2017
En novembre 2016, les stagiaires du groupe de remise à niveau en néerlandais de la FUNOC sont...
Préparer demain et sauvegarder l’environnement ?
Préparer demain et sauvegarder l’environnement ?
Le 6 novembre 2016
Préparer demain et sauvegarder l’environnement ? Jean y travaille depuis longtemps. Il est...
Des citoyens font la « Transition »
Des citoyens font la « Transition »
Le 28 janvier 2017
Il existe plus de 4 000 initiatives appelées « Transition » dans 50 pays du monde, dont près de...

Vos commentaires

  • Roberto

    Le 3 mars à 20:31

    j’ai vu le film et c’est vraiment bien. Ca donne de l’espoir et on en manque beaucoup en ce moment. Et puis ça fait du bien de se dire qu’on peut changer les choses.

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de