Questions de temps

Une formatrice de Lire et Ecrire

Le 15 septembre 2017 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

« A votre avis, combien de temps nous faudra-t-il pour apprendre à lire et à écrire ? ». Formatrice d’un groupe d’apprenants débutants suivant un cours du soir à raison de 4h/semaine, je me suis un soir trouvée confrontée à cette question, si légitime et chargée d’angoisse, que je n’ai pu me contenter de ma formule habituelle « cela dépend… ».


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Mon évaluation de leurs apprentissages était positive : vu leur contexte, ils apprenaient "normalement", et même très bien. Eux étaient sceptiques. Après trois mois de cours, était-ce normal que leurs acquis soient si faibles ? Ils étaient sans doute trop vieux, avaient la tête trop dure. J’ai alors fait ce calcul, qui m’a surpris autant qu’eux et qui a été plus efficace que discours et batteries de tests.

Question  : Soit un cours de 4h/semaine, commençant le mardi 28 septembre. A combien d’heures de cours avez-vous participé jusqu’à ce mardi 21 décembre, moment de ce bilan ?
Réponse : Si vous êtes venus à tous les cours, ce qui était quasiment le cas pour tous dans ce groupe très régulier : 42 h.
Questions subsidiaires : 42 h cela représente 7 jours d’école pour un enfant. Votre enfant rentre en première primaire. Qu’a-t-il appris après une semaine et 2 jours d’école ? Sait-il lire ? Sait-il son nom et son adresse ? ...
L’évidence nous a tous frappés en même temps. En une semaine et 2 jours, ils avaient appris beaucoup plus que leurs enfants, pourtant jeunes et bourrés de "prérequis" en maternelle.
Et oui ! 4h de cours par semaine, à raison de 32 semaines par an, cela correspond à six semaines de scolarité. Soit cinq ans de cours d’alpha pour la première année pri¬maire, 30 ans pour achever les six années... Et si les difficultés d’apprentissage étaient - aussi - un problème de temps ?
Heureusement qu’ils sont rapides, ceux que la société juge et qui se jugent tellement lents !

Le temps disponible pour apprendre

Pour les adultes analphabètes- en français, qui n’est pas toujours leur langue maternelle
1 an - 40 semaines - 20h par semaine = 800 h (7% des apprenants de Lire et Ecrire suivent plus de 18h de cours par semaine)
1 an - 40 semaines - 12h par semaine = 480h (45% des apprenants de Lire et Ecrire , suivent de 9 à 12h de cours par semaine)
1 an - 40 semaines – 4h par semaine = 120h (10% des apprenants A Lire et Ecrire , suivent moins de 5h de cours par semaine)

et pour les enfants – dans leur langue maternelle

De 5 à 8 ans : 20 h par semaine ; 40 semaines par an, pendant 3 ans= 2.400 heures : les bases
De 9 à 12 ans : 20 h par semaine ; 40 semaines par an, pendant 4 ans = 3.200 heures : le CEB


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’alpha
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’alpha
Le 6 octobre 2017
Qui sont les analphabètes ? Combien y-en-a-t-il en Belgique ? Comment peut-on repérer qu’une...
L’alphabétisation en Belgique : quelques chiffres
L’alphabétisation en Belgique : quelques chiffres
Le 6 octobre 2017
En Belgique, 1 adulte sur 10 au moins ne comprend pas un texte simple de la vie quotidienne....
Le temps d’apprendre à lire
Le temps d’apprendre à lire
Le 15 septembre 2017
Combien de temps faut-il à un adulte pour apprendre à lire et écrire ? C’est la question que...
L’alphabétisation, préoccupation mondiale
L’alphabétisation, préoccupation mondiale
Le 6 octobre 2017
Chaque année, partout dans le monde, on célèbre, le 8 septembre, la journée de lutte contre...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Selon vous, les inégalités entre les pays du Nord et du Sud de la planète viennent surtout de :

Clôture du précédent sondage "Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de