On vote pas tous pour les mêmes

Thierry Verhoeven

 Cahiers  Une, deux, trois... élections
Le 8 mai 2014 |  Thierry Verhoeven |  1 messages

Une électrice ou un électeur de Charleroi ne peut pas voter pour une même candidate ou un même candidat qu’un électeur d’Ostende, de Bruxelles ou de Liège. Il n’habite pas dans la même circonscription électorale. Une circonscription est un découpage du territoire pour que les habitants votent pour des candidats plus "proches" d’eux en tout cas sur un plan géographique


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans notre démocratie, le principe des élections est simple : chaque électrice ou électeur a une seule voix. En Belgique, pour pouvoir voter, il faut avoir 18 ans. Il faut aussi être belge pour les élections régionales et fédérales. Aux élections européennes, les citoyennes et citoyens européens qui vivent en Belgique peuvent aussi voter.
Aux dernières élections de 2009, il y avait 7.687.849 électrices et électeurs belges. Et il y avait 66.203 électrices et électeurs européens vivant en Belgique.
Toutes ces personnes ne votent pas pour les mêmes candidats. Les candidats qui sont sur les listes à Ostende, ville flamande, ne sont pas les mêmes que les candidats qui sont sur les listes de Virton, ville de Gaume en Wallonie. Et c’est aussi le cas dans une même région. Les candidats députés de Liège ne sont pas les mêmes que les candidats députés de Charleroi. L’électrice et l’électeur peuvent ainsi choisir des candidats qui sont plus « proches ». Pour que cela soit possible, on découpe le pays en circonscriptions. Une circonscription est une division, un morceau du territoire. On fixe un nombre de députés à élire dans chaque circonscription. Selon le type d’élection, les circonscriptions sont plus ou moins grandes.

Pour les élections au Parlement flamand, on divise la Région flamande en 5 (les 5 provinces de Flandre) et on ajoute les députés flamands bruxellois.

1. Anvers
2. Limbourg
3. Flandre orientale
4. Brabant-flamand
5. Flandre occidentale

Pour les élections au Parlement wallon, on divise la Région Wallonne en 13 circonscriptions.

Pour les élections de députés à la Chambre des représentants, on divise la Belgique en 11 circonscriptions (ce sont les provinces sauf pour Bruxelles-Hal-Vilvorde et Louvain).

Pour l’élection au parlement européen, ce n’est pas un découpage du territoire. C’est un découpage par la langue : 1 député pour les germanophones (qui parlent allemand), 12 députés pour les néerlandophones et 8 députés pour les francophones.

En bleu, la communauté germanophone (allemande)
En rouge, la Fédération Wallonie-Bruxelles (francophone)
En vert, la communauté flamande (néerlandophone)


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Ilaria

    Le 9 juin 2014 à 20:30

    C’est dommage ce découpage. Dans ma région, je ne connais pas ceux qui sont sur la liste du parti qui m’intéresse

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de