Permis à points pour logement social


 Cahiers  Pauvre de nous !
Le 1er novembre 2008 | |  29 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Pour obtenir un logement social, on doit souvent patienter pendant de longs mois et parfois même pendant des années. Il y a plus de demandes que de logements libres. Qui est prioritaire pour obtenir un logement social ? Qui va l’obtenir plus facilement ? Les demandes sont classées selon un système de points de priorité.

Ces points dépendent de votre situation à différents points de vue. Par exemple : vous devez quitter un logement inhabitable : vous obtenez 8 points de priorité.

Vous êtes une femme seule enceinte : vous obtenez 6 points de priorité.

Vous ne pouvez plus travailler à cause d’une maladie professionnelle : vous obtenez 2 points de priorité. Vous êtes inscrit sur une liste d’attente depuis un an : vous obtenez 2 points de priorité.

La situation de chaque candidat est évaluée selon ce système de points.

Un exemple de calcul : vous êtes une mère divorcée avec deux enfants dont vous avez la charge (6 points). Vous occupez une maison reconnue inhabitable (8 points) et vous êtes inscrite depuis deux ans sur une liste d’attente de la Société de logement (2x2 points).

Vous obtenez donc en tout 18 points de priorité. Ce nombre de points de priorité change si votre situation change. Donc, si vous êtes inscrit sur une liste d’attente, vous devez avertir la société de logement. Par exemple, si vous avez un enfant. Si votre propriétaire met fin à votre bail… Ou si vous devez quitter votre logement devenu insalubre…

De cette façon, la société de logement pourra tenir compte des changements pour établir vos points de priorité.

Logement social et mixité sociale

On reproche beaucoup de choses au logement social. Notamment d’être un ghetto pour pauvres. De plus, les personnes les moins favorisées ont beaucoup de problèmes sociaux. Le fait d’être ensemble dans un quartier réservé peut créer du vandalisme et de la révolte. On se souvient des émeutes dans les quartiers en France.

Beaucoup de logements sociaux anciens sont des grands immeubles. Souvent les communs de ces immeubles sont vandalisés, abîmés. Aujourd’hui, on ne construit plus ces tours. On propose plutôt aux locataires sociaux des maisons où logent une ou plusieurs familles.

Le logement de service public veut ainsi mêler les classes sociales : les classes moyennes et les classes populaires. On veut ainsi éviter que les pauvres vivent entre eux, comme dans des ghettos. On les aide à mieux s’intégrer dans la ville et la société. On veut créer de la mixité sociale dans les nouveaux logements sociaux.

Mais le fait de vivre à côté de quelqu’un ne veut pas nécessairement dire que l’on va le fréquenter ou se sentir proche de lui.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • INGRID de Gosselies

    Le 21 avril 2012 à 19:50

    je suis propriétaire, ma locataire signe le contrat de bail pour trois ans.

    Très satisfaite du logement ; au début loyer sont payés, ensuite je dois les réclamer....on paie ....puis rebelotte .... Je décide donc de ne pas renouveler le bail. Les ennuies commencent...Justice de paix, huissier puis expulsion. (C’est à dire : au bout de duex ans et demi l’immeuble est devenu un château de cartes ; vitrage cassés,
    cables électrique arrachés, fuite d’eau donc humidité...)

    Après l’avis de l’expulsion la locataire décide defaire un constat par le
    sevice de salubrité communal

    Bien ! le bätiment est reconnu inhabitable ENCORE UNE FOIS LE LOCATAIRE
    EST GAGNANT !
    Après expulsion du locataire IL vous reste toutes les merdes ( je suis encore obigée de prendre à ma charge les frais d’un contenaire pour l’évacuation
    des objets et poubelles non évacués)
    Ces locataire sont encore aidés par le service social
    Vous propriétaire vous n’avez pas d’aide.Nous devons subir les conséquences
    financières. Quand tout cela va changer.

    Répondre à ce message

  • lisa

    Le 17 mars 2012 à 00:30

    Bonsoir vous encore cava ca fonctionne avec des points mais.mois ici a gand ca fonctionne ac la datede linscription et jai bcp d humidite de moisisure dans la salle debain, chambre a coucher ou lon arrivent pas a dormir moi mon mari ma fille de deux ans et en plus je suis enceinte de sept mois jai aple le medecin pour lui montrer les murs il ma donne une attestation disant comme quoi ca couraitdes risques de sante mais jveux pas non plus avoir des problemes ac mon proriaitaire donc jvais ramener cette atest au bureau dmaisons social en esperant detre dans la liste des prioritaires sachant qu ils en ont rien a foutre a chaque fois que jivais la femme ne fai que repetrr la meme chose oui je vous comprend mais. Non tu me comprend pas meme mon papier d incapacite de travail jlai donne de force pour qu elle lajoute dans mon dossier. Et oui moi jvous comprend puisqu on est tous ds le meme cas mais pour eux c juste du blabla.cke lon raconte alors jespere qun jour ils vivront ceque lon vi.....

    Répondre à ce message

  • fafa

    Le 20 février 2012 à 21:30

    moije suis inscrite depuis 2008 avec un petit enfant handicaper j ete chez eux il y 2 mois elle me dit que je suis 3 eme a attendre es aujoud hui j es ete elle me dit que je suis passer 9 eme es je lui dit comme elle me repond on peux avancer es aussi reculer donc mtn je suis a la 9 eme place car elle me dit ils y des gents qui ce son incrite avec plus de points donc mtn je suis a la 9 eme place si une personne a deja eu ca peux m exliquer merci

    Répondre à ce message

  • sonia

    Le 19 février 2012 à 12:18

    bonjour a tous
    moi je suis une femme de 24 ans mariee et deux enfants et je suis reconnue comme handicapes j ai 18 points de priorites et tjr rien je sais pas combien de temps vais je attendre
    merci de me repondre car c est urgent

    Répondre à ce message

  • sylvie

    Le 25 janvier 2012 à 10:25

    bjr suis dans une maison social depuis 2ans mais pour y avoir droit j ai attendu 3ans maman seul avec 4enfants je travaille a mi temps...et des choses bizarres j en vois dans ma cité des retraités avec une maison de 4 chambres et sa il y en 4 dans ma cité de maison loué par des retraités alors suis d accords qu elles on été octroyé il y a longtemps et a l époque ils avaient une famille mais pour ces 4 maison maintenant les enfants sont partis et pourtant tant qu ils paient leur loyé ils ont parfaitement le droit de rester je sais que la socièté de logement leur a proposé des appartements plus petits mais ils ne veulent pas je trouve que la reglemantation devrait etre plus rigide quand meme pour certain cas les temps sont durs maintenant meme les gens qui travaille on dur maintenant les loyers dans le privé sont exhorbitant et les charges augmentes ces affolants donc je trouve que ils faudraient un peu revoir certainnes regles pour l attribution des maisons et pour ceux qui peuvent y rester car si j ai attendu 2ans c est parce qu il nous fallait un minnimum de chambres dans une maison mais si c est maison sont occupé par des retraités qui peuvent parfaitement eux aller dans des appartes alors que moi je opuvais pas j imagine le nombre de familles qui sont dans l attente juste a cause de l egoisme de certains.....

    Répondre à ce message

  • salma

    Le 15 décembre 2011 à 17:07

    moi sa fait 3ans que j attend j ai 3enfant et rien je vie dans un studio car peu de revenu et mon oncle lui a 1enfant dans un appartement asse bien avec jardin et on vien de donne un appartement social 3chambre
    et quand on demande pour quoi il font comme si il savait pas il dise que sais pas vrai alors que j ai bien lue le papier
    lui avec 1enfant il a 10 point
    moi 3enfant j ai 10 point comme lui comment sa se fait sa moi je comprend rien a sa sa me degoute

    Répondre à ce message

  • frédéric

    Le 27 novembre 2011 à 22:24

    moi j’ai mon amie qui a du quitter sont logement causse fin de bail elle la 4enfants a récupérrer et jugement a lapuis et elle la 22point et elle na tjr rien sa date maintenant 2ans au total tout dans l attendre je trouve pas sa normal car elle les en adresse de reférence au cpas   et attestation de sans abrit je trouve pas ca normal quel sois encore sans logement a l’heures actuel ?
    on lui a répondu que elle nais que un numéro sans plus ?.
    que faire dans ce cas la

    aussi le cpas ne fait pas le suivi et ni l appuis.

    Répondre à ce message

  • sousou

    Le 10 septembre 2011 à 13:50

    je suis marie ,et jais 3enfants ,j’habite dans maison le toits de cuisine colle,le chauffage et marche pas ,il y beaucoup l’humide te a la maison,je sais pas ce que je peux faire

    Répondre à ce message

  • diana

    Le 30 août 2011 à 22:03

    qui peut me donner un piston pour un logement social à bruxelles

    Répondre à ce message

  • freire

    Le 30 juin 2011 à 21:52

    Bonsoir a tous,
    C’est n’importe quoi c’est hlm moi j’ai fait ma demande en 2008 pour un f4 car je suis seule avec 2 enfants a l’epoque et maintenant depuis fevrier 2010 3 enfants j’ai demander f4 ou f5 ou maison, car je suis dans un petit f3. Ils disent je suis prioritaire et quant il y a attribution je suis tjrs la 4eme c’est pas normale il donne a des gens qui n’ont pas besoin je l’ai vu de mes yeux et je n’arrete pas de les embetent mais, maire association rien. Voila les hlm MERCI

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de