Les gens qui ne savent ni lire ni écrire ?
Des débrouillards !

Pascale Mathy

 Cahiers  L’alphabétisation, ici et maintenant
Le 6 octobre 2014 |  Lydia Magnoni

Que pensez-vous des personnes qui ne savent ni lire ni écrire ? La question est posée par un groupe de stagiaires en… alphabétisation. Eh oui, des adultes qui débutent dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture et qui veulent savoir ce que les autres pensent d’eux. L’idée leur est venue après avoir travaillé avec leurs formateurs sur les préjugés et stéréotypes.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Ensemble, ces stagiaires décident de réaliser une enquête : ils veulent connaître ce que les gens pensent des personnes qui ne savent ni lire ni écrire. D’abord, ils préparent un questionnaire. Ensuite, ils interviewent des gens dans la rue.

Et enfin, ils analysent les résultats : quelles sont les idées qui reviennent le plus souvent ? Les adultes qui ne savent ni lire ni écrire sont débrouillards. Ou bien ils dépendent des autres. Ou encore ils s’expriment mal,… Les apprenants du groupe répondent à ces idées positives ou négatives en parlant de leur expérience, de leurs difficultés, de leurs atouts, de leur diversité. Ils ont écrit leurs réflexions dans un carnet qu’ils distribuent autour d’eux, à leur assistante sociale, à différents organismes, …

Une idée revient souvent dans les interviews : les personnes qui ne savent ni lire ni écrire sont débrouillardes. Oui et leur enquête le prouve ! Pour réaliser leur projet, les stagiaires ont pris la parole, ils ont lu, écrit, discuté, … Ils ont maintenant plus d’assurance, plus de confiance en eux. Ils ont sans doute changé un peu le regard des autres sur les personnes qui ne savent ni lire ni écrire. Mais ils ont aussi changé leur regard sur eux-mêmes ! Et maintenant, lisons-les.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de