Snowden, un lanceur d’alerte


 Cahiers  De trop grandes oreilles
Le 19 juillet 2013 |  Thierry Verhoeven


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Accompagnement pédagogique en bas de l’article

Ce n’est pas du tout la première fois que l’on révèle des faits d’espionnage. Mais
en agissant ainsi, Edward Snowden a rejoint ceux que l’on qualifie de « lanceurs d’alerte ». Le terme « lanceur d’alerte » a été créé dans les années 1990 par deux sociologues français.
Un lanceur d’alerte est quelqu’un qui décide de révéler des informations qu’il possède parce qu’il estime que la démocratie, la liberté et donc les populations sont menacées.
La caractéristique du lanceur d’alerte, c’est qu’il agit ainsi par pure conviction démocratique. Il ne vend pas ses informations ou ne les échange pas contre quelque chose. Il les donne. Et il prend en plus toujours de très gros risques vis-à-vis des autorités de son pays ou de plusieurs pays, qui ne veulent pas que tout cela se sache.

Exercice

Word - 19.5 ko


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de