Trois religions pour un seul dieu

Marie-Luce Scieur

Le 25 février 2015 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
|  30 messages

Il y a dans le monde trois grandes religions qui n’ont qu’un seul dieu : le judaïsme, le christianisme et l’islam. Ces religions ne sont pas apparues au même moment dans l’histoire des hommes. Elles ont des choses en commun et aussi des différences.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

La religion est un phénomène universel. Tous les peuples de la Terre ont, à un moment où l’autre de leur histoire, fait appel à la religion pour expliquer la présence des hommes sur la Terre. La Science est l’autre moyen qu’ont trouvé les hommes pour expliquer leurs origines.

Le christianisme et l’islam sont les deux religions les plus répandues dans le monde aujourd’hui. Une autre religion bien connue est le judaïsme. Ce sont trois religions monothéistes. C’est-à-dire qu’elles n’adorent qu’un seul dieu. Non seulement ces trois grandes religions adorent un seul dieu, mais il semble que ce soit le même dieu !

Judaïsme, christianisme et islam, une même origine

En effet, le judaïsme, le christianisme et l’islam ont une histoire commune et partagent beaucoup de points communs. Par exemple, pour ces trois religions, Jérusalem est la ville sainte. Et dans les trois religions, on retrouve les mêmes récits : la création du Monde en 6 jours, l’histoire d’Adam et Eve, le Déluge. Plusieurs personnages importants sont aussi cités dans les trois textes sacrés : Jésus, l’Ange Gabriel, David, Salomon, Moise, Noé, … et Abraham (Ibrahim chez les musulmans), le père des croyants, le premier qui s’est soumis à un seul dieu.

Ces trois religions sont apparues l’une après l’autre. Le judaïsme vers 1500 avant Jésus-Christ (- 1500). Ensuite, il y a eu le christianisme après la naissance de Jésus, c’est-à-dire, l’an 1 après Jésus-Christ. Et enfin, l’Islam, en 622 après Jésus-Christ, il y a 1400 ans.
Mais être juif, chrétien ou musulman, ce n’est pas seulement avoir une religion, c’est aussi une affaire de traditions, de culture et d’identité.

Les textes sacrés

Chacune des trois religions s’appuie sur des textes sacrés rassemblés dans des livres. Ces textes rapportent la parole d’un dieu unique. Ils ont pour but de fixer les valeurs, les règles et les traditions des personnes qui croient en cette religion. On y trouve un mélange de faits historiques, réels et de récits de légende, imaginaires. Les trois textes sacrés prônent la paix, la tolérance, l’amour du prochain et la protection des plus fragiles.

La Bible hébraïque (juive) : son écriture commence il y a plus ou moins 3000 ans. Elle rassemble 24 livres : les 5 premiers forment la Torah. On y trouve les enseignements que Dieu aurait dictés à Moïse sur le Mont Sinaï. Elle rassemble 613 commandements.

La Bible chrétienne : elle est en deux parties. La première, l’Ancien Testament, raconte la même histoire que la Bible hébraïque. La seconde partie s’appelle le Nouveau Testament. Le Nouveau Testament raconte l’histoire de Jésus et a été écrit après la mort de Jésus, par ses disciples, les apôtres.

Le Coran : c’est le texte sacré de l’Islam. Il contient les révélations qu’Allah a faites au Prophète Mahomet. Il a été écrit beaucoup plus tard, il y a environ 1400 ans, sur base des écrits de Mahomet.

Les différences d’interprétation

Les textes sacrés de ces trois religions ont des points communs. Ils ont aussi des différences.
Une des principales différences : l’histoire d’Abraham et de ses fils.
Dans les trois textes, Abraham avait deux fils : Ismaël et Isaac. Un jour Dieu lui demande de sacrifier un de ses fils pour lui prouver sa fidélité. Quand Abraham s’apprête lui trancher la tête, un ange arrête son geste et remplace le fils par un bélier.
Pour les juifs et les chrétiens, c’est Isaac qui était sur la table du sacrifice. Les chrétiens disent que Jésus est un des descendants d’Isaac et qu’il a été jusqu’au bout du sacrifice en mourant sur la croix.
Les musulmans, eux, pensent que c’est Ismaël qui avait été choisi pour le sacrifice. Dieu se serait révélé plus tard à Mahomet qui est un des lointains descendants d’Ismaël.

C’est en référence à cette histoire, que dans les trois religions, on retrouve le mouton comme symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de sacrifice. Les juifs soufflent dans des cornes de béliers lors des fêtes de Roch Hachana et de Yom Kippour. Les chrétiens mangent l’agneau lors de la fête de Pâques. Et les musulmans sacrifient le mouton lors de la fête d’Aid el-Kebir.

Les juifs et les chrétiens interprètent différemment l’idée même de dieu. En effet, les chrétiens pensent que Jésus a incarné Dieu sur Terre. Selon eux, Dieu existerait en trois entités : le Père (au ciel), le Fils (Jésus) et le Saint Esprit (souvent représenté par une colombe ou des rayons de soleil). Ils parlent de la Trinité. Les juifs, eux, ne reconnaissent qu’une seule présence divine.

Les trois religions en résumé


L’émission C’est pas sorcier, Un Dieu, 3 religions

L’émission C’est pas sorcier, Le judaïsme

L’émission C’est pas sorcier, Le christianisme

L’émission C’est pas sorcier, L’islam


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Isaka

    Le 15 mars à 01:04

    Bonsoir à tous,
    Je m’adresse en particulier à l’auteur de cet article, qui je n’en doute pas « tente » de faire un point afin d’aider ceux qui cherchent des réponses. Cependant concernant la religion chrétienne cher ami, permettez-moi de vous dire, que vous multiplier les erreurs !!! Vérifiez vos sources serait très approprié !
    Ce que vous appelez la Bible Hébraïque les juifs l’appellent la Torah & l’Ancien Testament des Chrétiens c’est bien la même chose !!! On y annonce la venue d’un nouveau David : le « Messie » qui pour les Chrétiens sera Jésus !
    3- Abraham avait une femme stérile mais Dieu lui avait promis une longue descendance, il eu un fils illégitime d’un servante, puis Saraï (Sara) sa femme qui était âgée enfanta ! Un jour Dieu voulu mettre Abraham à l’épreuve. Le fils qu’il devait sacrifier était son fils légitime !
    Au moment où il levait sa main armée d’un couteau sur Isaac l’Ange le stoppa.
    4- Le mystère de l’incarnation est le mystère du Fils de Dieu fait homme.
    Le fils de Dieu c’est Jésus-Christ
    Jésus = Sauveur
    Christ = oint ou sacré
    Jésus-Christ a été conçu par la vertu du Saint-Esprit, cad par un miracle de la puissance de Dieu.
    Jésus Christ est la seconde personne de la Sainte Trinité, le Fils de Dieu fait homme.
    Et il aurait tellement d’autres choses à dire 😌
    Que Dieu vous garde et éclaire votre chemin.
    Une étudiante en théologie !!!

    Répondre à ce message

  • latgrand

    Le 15 août 2018 à 17:12

    Merci pour l’article, et qui est ce Dieu Unique ? Allah, YhWH, Adon_aton, Baal, EL_Elyon ?

    • Karim

      Le 8 mars à 21:12

      Ça dépend des religions.
      ✝️ : Dieu
      ✡️ : Yavé
      ☪️ : Allah
      Chaque religion a sa propre appellation de Dieu

    Répondre à ce message

  • Romain

    Le 8 mars à 20:09

    Dieu n’existe pas à mes yeux.
    Ce ne sont que les humains qui ont cherchés une raison à leur existence.
    On devrait arrêter ce truc là. La religion... ça fait trop longtemps que la mascarade existe.
    Je ne crois qu’en moi, et les gens qui m’entourent.

    Encore une fois ce n’est que mon opinion, je n’encourage personne à la suivre. Maintenant, je ne peux pas prouver qu’il n’existe pas de dieu, tout comme personne ne peut prouver qu’il en existe un. Chacun est libre de croire en ce qui lui plait.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Romani Noureddine

    Le 23 septembre 2018 à 17:38

    je cherche encore la réalité

    •  :)

      Le 10 décembre 2018 à 20:43

      Je te conseille de lire le Coran. Toutes tes questions te seront répondues dans ce livre.

    • Joaquim

      Le 8 janvier à 22:47

      Et moi je te conseille de regarder la vidéo de Sami Aldeeb decortique le coran pour comprendre que ton bouquin est aussi fantaisiste qu’un Picsou.

    Répondre à ce message

  • ALINE

    Le 4 novembre 2018 à 16:12

    Bonjour,

    Et si on disait que DIEU est universel !!!! Mais le jour où les humains comprendront cela, et bien, ce sera la fin du Monde !!! Espérons que les futurs humains (personnellement, je pense que Dieu ne devrait pas récréer les Humains car ils n’en valent pas la peine, puisque de toute façon ils s’entretueront de nouveau !!!) seront plus intelligents que nous et qu’ils vivront en bonne entente !!!

    aline

    • .

      Le 13 décembre 2018 à 20:47

      bravo madame bravo

    Répondre à ce message

  • latgrand

    Le 15 août 2018 à 17:18

    « D’un point de vue étymologique, le nom Dieu (utilisé faussement pour reflèter l’idée d’Être Suprême) vient du mot latin Deus qui, lui-même repose sur la racine indienne et indo-européenne Dyew ou Deiwos, c’est-à-dire "Jour" ou "Lumière", avec une base linguistique qui est Dei ="Briller" qui a donné "Diès =jour" en latin.

    Étymologie latine du mot Dieu : Jupiter (Dieu suprême des Latins) est constitué par la racine Diès (Ju) et le suffixe Pater (Piter), qui se traduit en français par Dieu le Père. Or le mot Dièspiter veut littéralement dire le Père du jour (de la lumière).

    Étymologie grecque du mot Dieu : En grec, le mot Dyew devient Theos qui, par flexion dialectale devient Zeus (Dieu suprême des grecs). Le mot grec Zeus… à l’accusatif devient Dia, au génétif Dios (comme chez les espagnols ou il désigne l’Être Suprême) … Le sens du mot demeure le même que chez les latins, c’est-à-dire briller. En grec, on retrouve la même racine dans le mot endios qui désigne le midi, c’est-à-dire l’apogée de la journée, le moment où le Soleil est à son zénith.

    Dans les langues germaniques : En langues germaniques, « les mots God ou Gott apparaissent pour la première fois au 6e siècle de l’ère européenne dans la Bible Argenteus, l’une des toutes premières Bibles traduites en langue gothique. Ce mot dérive du proto-germanique Gwodam, Godam ou Woddam.

    Répondre à ce message

  • capo

    Le 24 août 2017 à 08:10

    Les trois religions, qui ont inventé les religions, les hommes ou Dieu ?

    • Jean koanda

      Le 29 juillet 2018 à 19:54

      Dieu n’a crée qu’une seule religion le monoteïsme : Croire en un Seul Dieu( Unique) et le voué un culte exclusif. En d’autre terme l’islam : soumission totale à Allah (Dieu) .par conséquent tout ceux qui soumettent leur corps et âme à Dieu l’Unique sont musulmans. Abraham (Ibrahim) était musulman.

    Répondre à ce message

  • Jean koanda

    Le 29 juillet 2018 à 19:21

    Le vrai Dieu c’est lui qui connait à la fois notre début notre passé notre présent et notre future donc le parfait connaisseur de toutes choses. Dites ici et maintenant parmi tous ces livrés révélés lequel des livres traite avec précision ce que je viens de citer:Le Coran. Il est bien le seul qui confirme toutes nos découverte s scientifiques et veridiques .le Coran est venu spécialement pour confirmer les livres (sans falsification aucun) qui ont été révélés avant lui, effacer toutes confusions,toutes contradictions et tous mensonges... à fin que l’univers entier puisse accéder au savoir Divin. Sur ce je vous conseille de lire ou de visionner sur daylimation ou youtube . "CECI EST LA VÉRITÉ"

    Répondre à ce message

  • PHILIPPE

    Le 7 juin 2018 à 10:34

    Je suis consterné d la pauvreté du niveau de certains commentaires dont beaucoup sont ,cerise sur le gâteau,constellés de fautes de français et d’orthographe...
    Pourtant il existe un correcteur automatique à disposition !!!

    Répondre à ce message

  • Monsieur : CHENINI Mekki

    Le 16 février 2018 à 12:22

    Mon opinion se porte sur la vraie identité du Prophète Abraham ?
    Une ethnie ou un groupe ethnique ethnique Le mot vient d’ethnie, une ethnie est un groupe d’individus qui ont une culture commune, une langue, une religion commune est une population humaine qui considère avoir en commun une ascendance, une histoire une culture, une langue ou un dialecte, un mode de vie ; bien souvent tous ces éléments à la fois.

    Isaac pour les juifs .
    Ismaël pour les musulmans .
    Alors Abraham est Juif ou Musulman ?
    Je m’explique
    Isaac est juif son père est Abraham , donc Abraham est Juif !
    Ismaël est musulman son père est Abraham , donc Abraham est Musulman !
    Autrement dit , Sara est Juive , Agar est Egyptienne .
    Faut il suivre , l’ethnie du Père ou de la mère ?
    Vous savez , vivre la confusion jusque la fin du monde ?
    Dites moi , s’il vous plait , Abraham est Juif ou Musulman ?

    • moussa

      Le 28 février 2018 à 01:13

      Il n’était pas juif ni chrétien il était musulman

    • socrate.meteo@yahoo.fr

      Le 1er mars 2018 à 11:16

      Exact ! Dans l’histoire de l’humanité, les 313 messagers et les 120.000 prophètes que Dieu a choisi pour délivrer ses messages divins sont tous, pour Dieu, Musulmans du fait que le Coran est la synthèse divine de tous les livres saints qui l’ont précédé .

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Selon vous, les inégalités entre les pays du Nord et du Sud de la planète viennent surtout de :

Clôture du précédent sondage "Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2019 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de