Altermondialisation ? Action !


 Articles
Le 25 janvier 2008 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Les altermondialistes, celles et ceux qui sont pour un autre monde, on en parle un peu moins dans les médias mais ils sont toujours là. Le 26 janvier, ils font une journée mondiale d’action. Et cette semaine, un peu partout dans le monde d’aujourd’hui, ils vont présenter et discuter d’actions pour le monde de demain.

Il y avait le grand enthousiasme des débuts. C’était le premier grand rassemblement de Porto Alegre au Brésil en 2001. Puis encore en 2002, 2003. Et les responsables politiques (comme Elio Di Rupo ou Ségolène Royal) s’intéressent au mouvement. Le grand rassemblement en Inde : 100 000 personnes en 2004. C’est encore la gloire pour le mouvement altermondialiste.

Mais d’année en année, ce grand rassemblement ressemble de plus en plus à une « grand-messe ». On écoute religieusement les discours des grands héros de l’altermondialisme comme José Bové, le militant paysan français. Puis, on discute beaucoup. Mais ce n’est pas toujours efficace. Le mouvement s’essouffle un peu.

Les médias ne s’y trompent pas. Ils parlent de plus en plus du manque de cohérence et de cohésion du mouvement, des propositions jugées irréalistes, des oppositions entre associations, etc. Et les responsables du mouvement sentent bien qu’il faut autre chose. Car même si le mouvement n’est pas à 100% efficace, il est toujours là, il agit toujours. Cette année donc, ce n’est plus un grand rassemblement en un lieu, c’est une journée mondiale d’action préparée par une semaine de manifestations.

On n’en est plus aux débordements joyeux et presque révolutionnaires des débuts. Mais le mouvement altermondialiste rassemble toujours en de grands réseaux des individus, des militants politiques ou syndicaux, des associations de défense de l’environnement, des droits des femmes, etc. Et le mouvement est encore très enthousiaste  . Il affiche toujours son identité et ses objectifs. L’appel à la journée mondiale d’action du 26 janvier en est la preuve. Sous le titre « un autre monde est possible », on peut lire : « Riches de nos diversités, de notre pluralisme, de nos alternatives et propositions, nous luttons contre le néolibéralisme, la guerre, la colonisation, le racisme et le patriarcat qui génèrent violence, exploitation, exclusions, pauvreté, faim, désastres écologiques et négations des droits humains. » Et encore  : « Depuis de nombreuses années, nous résistons et construisons des processus innovants, de nouvelles cultures d’organisation et d’action allant du local au mondial. » Cette semaine donc, un peu partout dans le monde, les nombreuses associations du Forum social mondial organisent des activités. Et elles nous invitent. Il y a sûrement une activité près de chez vous.

 

Pour en savoir plus, le site (en plusieurs langues) du Forum social mondial :
http://www.wsf2008.net/fr
Le site belge : http://www.wsf.be/


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

8 septembre 2017, journée internationale de l’alphabétisation
8 septembre 2017, journée internationale de l’alphabétisation
Le 22 septembre 2017
Des adultes qui sont en formation en alphabétisation nous parlent de leurs difficultés dans la...
Tableau noir et vie en rose
Tableau noir et vie en rose
Le 12 septembre 2016
On dit d’une personne qu’elle est analphabète quand elle ne peut ni lire ni écrire en le comprenant...
Un feu d’artifice pour un nouveau site
Un feu d’artifice pour un nouveau site
Le 21 juillet 2017
Ce feu d’artifice pour fêter le nouveau site de L’Essentiel, en ligne depuis le 21 juillet. Un...
Frères migrants, parmi nous, vivez !
Frères migrants, parmi nous, vivez !
Le 28 août 2017
Frères migrants est une déclaration poétique. On ne peut pas la résumer. Le mieux est d’en citer...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de