Accueil > Articles > Xynthia fait des


Xynthia fait des ravages dans l’Ouest de la France

jeudi 4 mars 2010

Dimanche 28 février, la tempête Xynthia a déboulé sur l’Europe. La tempête Xynthia est l’une des plus violentes tempêtes dans nos régions depuis celle de 1999. Les vents ont soufflé jusqu’à 160 km/h.

Xynthia est arrivée de l’Atlantique. Elle a traversé la France du Sud Ouest au Nord Est. Elle a surtout fait des ravages dans deux départements du Sud Ouest de la France : la Vendée et la Charente-Maritime. Xynthia a fait 47 morts. Et une trentaine de personnes ont disparu. En Belgique, il y a eu une victime. Un homme, écrasé par un arbre, à Jodoigne.

Circonstances exceptionnelles ?

Dans ces régions côtières, certaines digues sur l’Atlantique n’ont pas résisté. Elles se sont rompues pendant la nuit. L’eau a inondé beaucoup de maisons près de la mer. Beaucoup de personnes ont été surprises dans leur sommeil et se sont noyées. Pourquoi ces digues n’ont-elles pas tenu ? Ce jour-là, en plus des vents très violents de Xynthia, il y a eu des marées très fortes. Il y avait aussi une dépression qui a encore fait monter les eaux un peu plus. Mais on se demande aussi aujourd’hui si les digues n’étaient pas trop vieilles, si elles étaient assez solides. On se demande aussi si les habitations n’étaient pas construites trop près de la mer. Plusieurs hommes politiques veulent reconstruire des digues plus solides. D’autres veulent des règles plus sévères pour construire en bord de mer.

Aider et réparer

Les secours ont été rapides et efficaces. 9 240 sapeurs-pompiers actifs sont rapidement arrivés sur place et ont aidé les sinistrés. Le président Nicolas Sarkozy s’est rendu en Vendée et en Charente-Maritime. Et il a fait décréter l’urgence nationale. Xynthia sera reconnue comme catastrophe nationale. Des centres ont été mis en place pour aider les victimes. Des lieux d’hébergement ont été ouverts. Les victimes seront aidées dans leurs démarches vers les assurances. Il faut aussi réparer les dégâts. Et ils sont importants. Avec la tempête, 500 000 foyers en France se sont retrouvés sans électricité. Il y a aussi des routes à dégager, des réseaux à remettre en état. Il y a du boulot pour que la situation redevienne tout à fait normale.

LM 

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0