Accueil > Articles > Une flamme sous (...)


Une flamme sous haute surveillance

Jeux olympiques

lundi 7 avril 2008

3000 policiers mobilisés, des sportifs sous très haute surveillance, des manifestants maltraités, des journalistes frappés. Des banderoles géantes déployées…Une manifestation qui tourne mal ? Une émeute, une révolution ? Pas du tout. Paris, capitale de la France accueillait la flamme olympique. Et la veille, à Londres, le long du parcours de la flamme, on avait pu voir des scènes du même genre…

La flamme olympique, est, selon la tradition, allumée à Olympie, en Grèce. Elle est ensuite amenée vers la ville qui accueille les Jeux, par des athlètes qui se passent le relais. La flamme fait ainsi plusieurs étapes dans des grandes villes.

La flamme olympique est en route vers Pékin, ou Beijing, la capitale de la Chine. C’est cette ville qui accueille les Jeux olympiques de 2008. Ce choix n’a pas fait que des heureux. La Chine est un pays qui a la réputation de ne pas respecter les droits de l’homme. En Chine, par exemple, les journalistes d’opposition, les internautes sont envoyés en prison… La Chine est considérée comme une des dernières dictatures au monde. Le Comité olympique le savait déjà en 2001. Cette année-là, le Comité olympique a quand même décidé d’accorder à la Chine, l’organisation des Jeux. Avec la promesse de faire un effort pour avancer dans le respect des droits de l’homme. Mais rien n’a vraiment changé.

En mars dernier, la Chine a réprimé très sévèrement des manifestations de Tibétains. Aussitôt, partout dans le monde, il y a eu des manifestations pour soutenir la cause du Tibet. Et beaucoup de voix se sont élevées pour inciter les dirigeants des pays occidentaux à faire quelque chose pour montrer qu’ils ne sont pas d’accord avec la Chine quand elle bafoue les droits des minorités. Et qu’elle ne respecte pas les droits de l’homme.

Le jour où la flamme des Jeux olympiques de Pékin a été allumée à Olympie, trois membres de RSF (Reporters sans Frontières) avaient déjà déployé une banderole derrière la tribune officielle pendant le discours du responsable chinois du Comité d’organisation des Jeux. Sur cette banderole, on pouvait lire « Boycottez le pays qui piétine les droits de l’Homme ».

Il y a beaucoup de chance que des manifestations soient organisées dans toutes les villes où la flamme passe. A Londres, à Paris, à San Francisco… Et les Jeux eux-mêmes pourraient bien être perturbés. De nombreuses organisations voudraient que les dirigeants des pays démocratiques donnent l’exemple. Qu’ils affirment leur attachement aux droits de l’homme et aux valeurs de la démocratie. Comment ? Par exemple, en n’assistant pas aux cérémonies d’ouverture à Pékin.

Mais si la Chine est une dictature, c’est aussi un pays en plein développement économique… Beaucoup de pays ont des échanges commerciaux avec la Chine. Et si on n’assiste pas aux cérémonies d’ouverture, on risque de se fâcher avec les « amis chinois. »

A lire aussi : Colère tibétaine, violences chinoises (mars 2008)

2 Messages

  • 12 avril 2008 11:08, par jacobs

    Si on voulait boycotter les JO ,il fallait d abord ne pas accepter qu il ait lieu en Chine il y a quelques années
    J aime le sport mais je n aime pas la façon dont les politiciens s accaparent de tout afin qu on parle d eux sans jamais changer grand chose
    A présent ,la flamme olympique ,symbole de la paix et de l égalité est en Tanzanie où il y a eu peu de manifestations
    Ben oui ! le peuple a peur de manifester et a bien trop de soucis pour se nourrir décemment quant aux hyper riches qui vivent dans un luxe écoeurant et qui sont fort préoccupés par la chasse au gros et au safari en souvenir du temps de l Afrique coloniale ,les inégalités sociales ,la faim dans le monde ne sont qu un détail et les arrangeraient plutôt bien
    La Belgique réfléchit ,faut il ou non boycotter ? ,Est ce que l oeuvre d art gigantesque cadeau d’un de nos sculpteur est elle bien arrivée ?,Est ce que les accords commerciaux sont bien scéllés ?
    Devons nous ne plus manger chinois ?
    Sarkosix est heureux ,il a pas libéré mme Ingrid Bétancourt mais il a libéré le Yacht 6 étoiles et son équipage
    Qui sont ces terroristes ?serait ce des pêcheurs qui n arrivent plus à nourrir leur famille ,nous avons des problèmes de respect vis à vis de cette belle terre et nous avons tendance à aller polluer les pauvres ,ce sont les riches qui polluent la mer sans oublier les petites bombes atomiques qu on fait sauter comme des bouchons de champagne
    ET puis tout à coup !,nous voilà offusqués !c est qui ces vilains terroristes pères de familles qui viennent nous embêter ?
    Avant de prôner la démocratie en dehors de l Europe ,on ferait bien de d abord s auto critiquer car notre démocratie n est peut être pas un modèle si envié.Ce qui domine notre pyramide hiérarchique ,c est bien le pouvoir et l argent ,il ne faut pas se leurer !

  • 14 avril 2008 17:08, par Mumu

    Le sport et la politique, quel mélange bizarre ! Ce n’est franchement pas la première fois que les intérêts économiques priment sur les intérêts des gens. C’est même le plus souvent le cas. Mais là, à cause de quelques boys scouts qui parlent la larme à l’oeil de l’égalité des peuples et de la fraternité, il faudrait se taire et faire semblant d’y croire.. Drôle de monde !

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0