Accueil > Cahiers > Des citoyens debout > Une Protestparade


Le Parti du Travail de Belgique, le PTB, a réussi sa manifestation contre le nouveau gouvernement. Presque sept mille personnes ont défilé dans les rues de Bruxelles, dimanche 19 octobre. C’était un cortège coloré, animé, plein de bonne humeur. Beaucoup de gaîté et d’enthousiasme pour protester contre les mesures antisociales du gouvernement de Charles Michel.

Une Protestparade

Thierry Verhoeven

mardi 21 octobre 2014

Le Parti du Travail de Belgique, le PTB, a rassemblé presque sept mille personnes dans les rues de Bruxelles. Elles sont venues protester contre la politique du gouvernement. Un gouvernement qui a, entre autres, décidé de reporter la pension à 67 ans et de faire un saut d’index. Des mesures antisociales pour les manifestants. Mais ce ne sont pas les seules. D’ailleurs, le slogan de la manifestation était « Soutenez la résistance sociale ! » Et le symbole des manifestants était le cactus. On retrouvait la forme du cactus sur des épinglettes, des chapeaux, des grandes sculptures en papier mâché. Le cactus car « qui s’y frotte, s’y pique ». Voilà le gouvernement prévenu. Et le PTB ne compte pas s’arrêter là. Il sort un « plan cactus » pour un renouveau social, écologique et démocratique.

Les slogans

Pour savoir ce que propose le plan, il suffisait d’entendre ce que chantaient ou criaient les manifestants : « Faites payer les millionnaires » ; « Les vieux au repos, les jeunes au boulot » ; « De l’argent, il y en a dans les caisses du patronat » ; « Est-il normal qu’une femme de ménage paie plus d’impôt qu’une multinationale ? » ; « Le salaire n’est pas le problème mais la solution ! » ; « Pas de service public minimum mais maximum » ; "Si le climat était une banque, il serait déjà sauvé", …
Ce qui était frappant dans le cortège, c’était la gaieté et la diversité des manifestants. Chaque groupe avait fait quelque chose d’original pour l’occasion. Il y avait des gens déguisés en millionnaire, en femme de ménage, en infirmière, … Il y avait des gens qui chantaient, qui jouaient de la musique, qui répétaient des slogans à en perdre la voix.

Protestparade…

C’était ce que le PTB avait voulu. Car le PTB n’avait pas appelé à une manifestation comme une autre mais à une « Protestparade ». Une parade de protestation. Une parade, c’est un défilé dans un cirque. C’est en musique, c’est coloré, c’est animé. Et en escrime, une parade c’est une action pour contrer une attaque… Dimanche 19 octobre, sept mille personnes ont donc fait la parade contre les attaques du gouvernement. Il y avait des gens de tous âges, des cheminots, des chômeurs, des enseignants, des infirmières, des étudiants, des Wallons, des Flamands, des Bruxellois… Des gens du peuple… De quoi faire plaisir aux étudiants du PTB qui répétaient dans la manifestation, ce slogan : « Le peuple uni ne sera jamais vaincu ! »

…réussie

On peut dire que la Protestparade est une réussite. Le PTB attendait trois mille personnes, il y en a eu plus du double. Il faut dire que les mesures antisociales du gouvernement font beaucoup de mécontents. La Protestparade n’est d’ailleurs qu’un début. De leur côté, les syndicats annoncent des manifestations et des grèves. On peut penser qu’elles auront beaucoup de succès. Et le PTB promet d’y participer activement. Le gouvernement n’aura qu’à bien se tenir.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0