Accueil > Articles > Un si jeune centenai


Un si jeune centenaire

Hergé

lundi 28 mai 2007

Hergé

Il y a juste cent ans, le 22 mai 1907, naissait, à Etterbeek, Georges Prosper Rémi. Ce nom ne vous dit rien ? Cela vous aide un peu, si je vous dis qu’il était plus connu sous le nom d’Hergé ? Hergé est le créateur de Tintin et de la « ligne claire ». La Belgique consacre plusieurs expositions à cet artiste exceptionnel. Et la première pierre d’un musée Hergé a été posée à Louvain-la-Neuve le 22 mai 2007, jour du centenaire de la naissance d’Hergé.


Photo : Belga

Hergé est mort en 1983. Mais aujourd’hui encore, il est un des auteurs belges les plus lus et les plus traduits dans le monde. Hergé est surtout connu comme le créateur de Tintin et Milou. Les aventures de Tintin sont un succès dans le monde entier. Les albums de Tintin battent tous les records de vente. Ils sont traduits dans de nombreuses langues. Les produits dérivés ont un grand succès. Les aventures de Tintin ont été adaptées au cinéma, sous forme de films avec acteurs et de dessins animés. Ces aventures ont fait rêver des générations d’enfants et d’adultes, de 7 à 77 ans.
Autour de Tintin, Hergé a créé tout un monde. Un monde peuplé de personnages attachants. Il y a le professeur Tournesol, ce savant un peu dur de la feuille et toujours distrait. Ou encore le capitaine Haddock, rouspéteur et génial inventeur de jurons à rallonges. Les Dupont et Dupond, les policiers jumeaux gaffeurs et bornés. Et tous les autres : Séraphin Lampion, l’assureur casse-pieds et sans-gêne. Abdallah, fils trop gâté et capricieux d’un riche roi du pétrole. La Castafiore, exubérante diva, surnommée le Rossignol Milanais, Carreidas, le milliardaire qui ne rit jamais, Tchang, l’étudiant chinois, ami de Tintin… Et tellement d’autres…

Inventeur de la ligne claire

Mais Hergé n’a pas seulement créé les aventures de Tintin. Il a notamment créé les aventures de Quick et Flupke, de Jo Zette et Jocko… Et, pour les créateurs de BD, Hergé est surtout l’inventeur de la ligne claire. Ce terme ligne claire (Klare lijn en néerlandais) c’est le dessinateur néerlandais Joost Swarte qui l’a inventé en 1977 à l’occasion de l’exposition Tintin de Rotterdam. La ligne claire est un style de dessins et une manière de raconter les histoires qui vient d’Hergé et du "style Tintin". Les histoires, les dessins d’Hergé sont simples et dépouillés. Ils semblent évidents, faciles à faire. Pourtant, pour parvenir à cette géniale simplicité, Hergé a travaillé douze heures par jour, sept jours sur sept. De nombreux dessinateurs de BD viennent de cette école belge de la ligne claire.

Un centenaire dignement fêté

A l’occasion du centenaire d’Hergé et jusqu’au 17 juin, deux expositions célèbrent Hergé et Quick et Flupke, au musée Bellevue, et dans les souterrains du Coudenberg. Et à l’Hôtel de Ville de la Grand-Place de Bruxelles, on peut découvrir deux autres expositions qui lui sont consacrées.
Mais le plus bel hommage qui sera rendu à Hergé est le musée qui sera construit à Louvain-la Neuve. La première pierre de ce musée a été posée le 22 mai. Le bâtiment a été dessiné par un architecte français de renommée mondiale. Dans le hall d’entrée, on découvrira des agrandissements de paysages tirés de l’univers d’Hergé : bord de mer et mouettes, forêt tropicale, murs rouge brique d’immeubles de Chicago.
Le musée comprendra huit salles qui accueilleront les collections permanentes. Chacune des huit salles du musée sera consacrée à un thème : la grande période créative des années 30, où l’on a vu apparaître pour la première fois les personnages principaux d’Hergé. Tintin, Jo, Zette et Jocko, Popol et Virginie, Monsieur Mops, etc.

Le musée ne sera pas seulement fait pour les connaisseurs mais aussi pour toutes les personnes qui ont lu et aiment les aventures de Tintin.
" Ce n’est pas un musée Tintin mais bien un musée Hergé. A cette époque, il travaillait beaucoup pour des journaux de Bruxelles, ville qui sert de décor à ses dessins d’alors. Très influencé par le cinéma, Hergé avait l’ambition de faire une sorte de cinéma, mais avec son crayon. On a donc proposé, pour cette salle, non seulement les originaux des créations d’avant-guerre, mais aussi, derrière, sur un mur gris, des photos et des images noir et blanc de Bruxelles à cette époque, pour mettre l’oeuvre en perspective ."
L’inauguration du musée Hergé est prévue en 2009.

Nicolas Simon

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0