Un peu de tout

jeudi 1er novembre 2007

Oreillers francophones contre oreillers flamands

Les étudiants de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), université francophone, ont organisé une bataille d’oreillers avec les étudiants de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), université néerlandophone. C’était leur façon de se moquer de la situation du pays, des tensions entre Flamands et Wallons. Les vainqueurs remportaient Bruxelles ! On ne sait pas qui a gagné, mais tout s’est terminé par une grande fête, sûrement bien arrosée.

La Belgique aux enchères

On peut acheter de tout sur le site de ventes en ligne eBay, même la Belgique ! Gerrit Six, un ancien journaliste, a mis aux enchères, sur ce site, « la Belgique, un royaume en trois parties ». L’annonce précisait qu’on pouvait acheter le tout en bloc. Mais le vendeur ne conseillait pas ce choix. Selon lui, il valait mieux acheter les régions séparément : la Flandre, Bruxelles ou la Wallonie. Il fallait aussi tenir compte de la dette de l’Etat, 300 millions d’euros, à répartir entre les trois régions. C’était de l’humour, bien sûr. Mais le site a tout de même retiré l’annonce. Elle a eu son petit succès. Parti de un euro, le montant des enchères a atteint 10 millions d’euros en peu de temps.

Les gros mots : bons pour l’équilibre et bons pour l’ambiance

Des chercheurs ont fait une découverte qui rassurera sûrement les gens stressés un peu trop grossiers. Ils ont observé que dire des gros mots, ça fait du bien ! (Nous, il y a longtemps qu’on l’avait découvert...) Leur étude a été menée sur le milieu du travail. Elle a montré que les gros mots, les jurons, font baisser la tension et favorisent la solidarité. On tient peut-être là une piste pour les négociateurs de l’orange bleue, crénom de godferdom !

Diplodocus, tricératops, brontosaure ...

Ils sont de retour. L’Institut royal des sciences naturelles de Bruxelles a réaménagé sa galerie des dinosaures. On peut à nouveau les voir. C’est la plus grande galerie d’Europe consacrée à ces grandes bêtes. Et parmi elles, les célèbres iguanodons, découverts à Bernissart, chez nous, en Wallonie... Les responsables du musée sont très fiers de cette collection. Et ils sont horrifiés quand certains parlent de « régionaliser » le musée. On imagine mal partager un tel patrimoine : un tyrannosaure pour toi, un diplodocus pour moi...

Google chez nous

L’absence de gouvernement fédéral ne semble pas traumatiser la population belge. Par contre, elle inquiète certains observateurs étrangers. Il y a des investisseurs qui hésitent à s’installer chez nous, paraît-il. Ce n’est pas le cas de Google. L’entreprise américaine qui gère le moteur de recherche va installer un centre de traitement des données à St Ghislain, près de Mons. Sa construction coûtera 250 millions d’euros. Il emploiera 120 personnes. La Région wallonne se réjouit de l’arrivée de cette société. Elle a accordé à Google une subvention de 5 millions d’euros dans le cadre des aides à l’expansion économique.

Françoise Filée

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0