Accueil > Cahiers > L’effet papillon > Un budget qui va


Un budget qui va faire mal

mardi 10 janvier 2012

Pour arriver à former un gouvernement, il fallait un accord sur tout. C’est–à-dire que Flamands et francophones devaient s’entendre sur les dossiers institutionnels, mais aussi sur les dossiers sociaux et économiques.

En octobre, les partis qui négociaient avaient trouvé un accord sur BHV, un problème institutionnel qui divisait depuis longtemps Flamands et francophones.
Mais il a fallu aussi s’entendre sur le budget et là les partis de droite et de gauche n’étaient pas du tout d’accord. 

Un budget sur fond de crise

Ce budget était particulier. En effet, la zone euro traverse actuellement une crise sans précédent. L’Union européenne pressait d’ailleurs la Belgique de trouver un accord sur le budget. Le commissaire européen aux Affaires économiques menaçait de prendre des sanctions contre la Belgique si un budget n’était pas voté avant le 15 décembre. Et puis il y avait le risque que les marchés financiers profitent de la situation.
Le 25 novembre, après 5 semaines de discussions, le formateur Elio Di Rupo et les représentants des six partis qui participaient aux négociations gouvernementales n’étaient pas encore parvenus à se mettre d’accord.
Ce jour-là, l’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé la note de la Belgique. L’État belge risquait alors de voir augmenter le taux auquel il emprunte de l’argent. Cela a mis la pression sur les négociateurs.
Le samedi 26 novembre, après une réunion de 18 heures, le formateur et les partis en négociation ont conclu un accord sur les budgets 2012, 2013 et 2014. Pendant ces années, on va diminuer le déficit. Et on devrait arriver à un budget en équilibre en 2015. Ainsi, en 2012, on va économiser 11,3 milliards d’euros. Le déficit sera ramené à 2,8%. Ce budget correspond aussi à ce que veut l’Union européenne.

Quelques mesures

Les titres services vont augmenter d’un euro en 2013 mais on pourra toujours les déduire fiscalement.
Les « grosses »voitures de société seront davantage taxées. Plus la voiture sera polluante, plus elle sera taxée.
Les accises vont aussi augmenter sur le tabac et l’alcool.
Les plus-values des sociétés seront taxées, pas celle des particuliers.
Les personnes dont les revenus mobiliers dépassent 20 000 euros devront payer un précompte de 25% ( soit + 4%) sur la partie qui dépasse cette somme. La mesure devrait rapporter 900 millions d’euros. Le précompte mobilier sur les livrets d’épargne ne change pas.
La taxe sur les opérations boursières va augmenter mais on ne sait pas encore de combien. Les impôts sur les stock-options vont aussi augmenter.

Santé 

Pour les soins de santé, la hausse du budget sera limitée à 2%, au lieu des 4,5% prévus.

Chômage

Le jeune diplômé qui s’inscrira au chômage devra attendre 12 mois, au lieu de 9 actuellement) avant de toucher quoi que ce soit. De plus, il sera contrôlé tous les 4 mois. Et il ne touchera rien si trois évaluations ont été négatives.
Après 30 ans, les chômeurs qui n’ont jamais travaillé ne toucheront des allocations que pendant maximum 3 ans.
Si vous vous retrouvez au chômage, vous toucherez 65% de votre salaire pendant 3 mois. Après, votre chômage baissera peu à peu. Après une période entre 2 mois et 3 ans, vous ne toucherez plus que l’allocation minimum.
Certaines catégories de travailleurs ne seraient pas concernées par cette mesure. Par exemple :
- les chômeurs qui ont travaillé 20 ans (augmentation progressive jusqu’à 25 ans d’ici 2017)
- les isolés et chefs de ménage de plus de 55 ans
- les travailleurs à temps partiel (allocation garantie de revenus)
- les chômeurs temporaires

Travailler plus

On va aussi travailler plus.
Pour obtenir un crédit temps ou une pause carrière, il faudra au moins 5 ans d’ancienneté, dont deux dans l’entreprise. De plus, le crédit-temps sera limité à 1 an, à temps plein.
L’âge de la prépension en cas de restructuration passera de 50 à 52 ans en 2012 et sera de 55 ans en 2018. Sans restructuration, pas question de partir avant 60 ans. La pension anticipée sera aussi réformée. A partir de 2016, plus question de prendre une retraite anticipée avant 62 ans, avec au minimum 40 ans de carrière.

Moins d’argent pour l’Etat

Les budgets des ministères seront réduits. D’ici 2015, l’armée va passer de 34 000 à 30 000 hommes. Les crédits de la coopération au développement seront gelés.

Et pour finir, quelques bonnes nouvelles…

Le système de l’index est maintenu.
Si vous avez un bas salaire, le seuil à partir duquel vous devez payer des impôts sera augmenté : + 125 euros en 2013 et + 250 euros en 2014.
Quarante millions d’euros seront dégagés en 2013 pour l’emploi dans le secteur non-marchand (infirmières, aides-soignants, etc.). Dès 2012, 30 millions d’euros seront dégagés pour les services de police, la justice et les pompiers.

Réactions au budget

Pour les syndicats, nouvelles recettes et économies ne sont pas équilibrées. De plus, les économies vont encore augmenter : de 45% en 2012 à 50% en 2014 !
De plus, les responsables de la crise sont en grande partie épargnés, alors que ceux qui subissent le plus la crise sont lourdement touchés.

A lire sur notre site :

Réactions syndicales au budget Ce n’est qu’un début
Réformes institutionnelles http://cours.funoc.be/essentiel/article/article.php?id_art=2488
BHV http://cours.funoc.be/essentiel/article/article.php?id_art=2487

 

5 Messages

  • 19 avril 2012 12:30, par Crolekop

    Et l’enseignement ??Peanuts.

  • 23 avril 2012 19:49, par Blanche

    Et la santé ?Bye Bye Belgium

  • 23 avril 2012 19:51, par Barou

    J’trouve que c’est pas si mal que çà in Belgium.
    Les ailes du papillon s’envole pour la liberté !

  • 23 avril 2012 20:38, par Barou

    Houps !
    Et c’est quoi l’été arabo belgo europo franco germano Italiano Elgreco portugalo espagnolo éconosocialofinacièrondo and so on of the budget 2015.Je reste généreux avec le temps.
    Bayrou va poser de vraies questions très humblement et Marine met en location ses pouvoirs.MMMMMMh
    Et ensuite, le Roi devra faire face aux gros financiers.
    Good Luck !J’aurais préféré voir sarko se débattre dans cette mare trouble.
    L’Ump doit faire revenir les FN .
    Mon Dieu !Si l’UMP gagne grâce à des moralités à deux faces ,ce ne seront toujours que des voix dont la France aura honte dans l’avenir.
    La vague marine aura pourri l’ambiance telle une pomme pourrie dans un magnifique étal,Marine Lepen à la pêche,elle sait comment presser les citrons.
    Elle est super vitaminée ,elle fait moins peur que son papounet tjrs tapi dans l’ombre.Elle est même arrivée à être plus sympa que Sarko et Coppé.Elle a débité des vérités terribles mais qui ne doivent surtout pas être régléés par la FN ou tout autres partis de l’extrême.
    L’Europe doit trouver un équilibre sinon celle ci souffrira énormément.
    Voter pour supprimer un homme à la place de voter pour des idées,ce n’est pas démocratique ,c’est sot !Cette campagne représente ce beau pays de France !Quel chagrin.
    Que la Belgique reste humble,unie et fière.SVP.

  • 11 mai 2012 13:44, par suzon

    je suis contente pour les infirmières et les aide soignantes.
    J’espère que c’est bien elle qui le ressentiront et non les grands patrons.
    A surveiller !

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0