Accueil > Cahiers > Une chance pour (...) > Un Collectif, plusie


Un Collectif, plusieurs services

Violences conjugales

mardi 1er mai 2007

Le Collectif contre les violences familiales et l’exclusion est une association liégeoise. Le Collectif accueille des femmes victimes de violence conjugales. Il a été fondé en 1978. Le Collectif écoute, accueille et protège les femmes en détresse. Mais il propose aussi des formations et il sensibilise à la question des violences conjugales.


Photo : Flémal

On parle de violence conjugale quand un des deux conjoints use de son pouvoir sur l’autre. Cela se manifeste par des coups, mais aussi par des menaces verbales, physiques ou sexuelles. Ou encore par des pressions financières. La violence conjugale est quelque chose de complexe car elle met en jeu au moins deux personnes et toutes les relations entre elles.

Souvent, à cause de la force physique des hommes et des habitudes culturelles qui leur ont donné un rôle de dominant, ce sont plutôt les femmes qui ont besoin d’être protégées. A Liège, une association est à l’écoute et protège les femmes victimes de violences conjugales. C’est le Collectif contre les violences familiales et l’exclusion (CVFE). Le CVFE reçoit des aides de la Région wallonne, de la Communauté française et de l’Europe. Cet argent aide le Collectif à organiser ses activités. Le Collectif peut ainsi proposer différents services aux femmes et à leurs enfants.

Une écoute téléphonique

Une permanence téléphonique est organisée. Les femmes en détresse peuvent appeler 24 heures sur 24. Elles peuvent parler de leurs souffrances à des personnes qui les écoutent. Elles peuvent aussi se renseigner sur leurs droits et être informées des démarches à faire.

Un refuge

Dans certaines situations de crise, il vaut mieux fuir et se mettre à l’abri pour protéger les enfants ou se protéger soi-même. Un refuge accueille les femmes et leurs enfants dans des situations d’urgence. L’adresse est tenue secrète pour que femmes et enfants puissent se sentir en sécurité.

Ce refuge permet aux victimes de violence de rencontrer d’autres personnes qui vivent la même situation. Sur place, des personnes compétentes encadrent, écoutent. Elles sont là aussi pour une aide d’urgence.

Une aide pour les enfants

Pour les enfants, il est difficile de grandir dans une famille où il y a de la violence. Le Collectif accueille et accompagne psychologiquement les enfants qui arrivent au refuge. Souvent, ils ont besoin d’écoute et de soutien. Ils ont aussi besoin de prendre du recul pour pouvoir redevenir des enfants comme les autres….

Un logement individuel

Une fois qu’elles se sentent un peu mieux, ces femmes peuvent vivre dans un logement individuel avec leurs enfants.

Des formations

Si les femmes le désirent, elles auront une formation pour réfléchir à leur avenir et apprendre à être autonome. Le Collectif propose aussi des formations liées à l’emploi. Les femmes peuvent travailler sur leurs compétences et leurs motivations. Elles peuvent découvrir différents métiers ou se lancer dans des formations plus précises comme l’informatique ou la bureautique.

Des outils pour sensibiliser

Le CVFE propose aussi de partager ses connaissances et son expérience sur les violences conjugales aux personnes qui travaillent pour la Justice, dans le social, la santé, la police.
Il organise aussi des animations de prévention destinées aux jeunes pour les sensibiliser à la question de la violence dans le couple. D’autres animations s’adressent aux femmes pour les aider à comprendre ce qui se passe et leur permettre d’agir assez tôt.

Marie-Luce Scieur

Le Collectif contre les violences familiales et l’exclusion (CVFE)
Rue Sœurs-de-Hasque, 9
4000 Liège
04/221 60 69
http://www.cvfe.be/

En cas d’urgence,
permanence téléphonique 24h/24
04/223 45 67

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0