Accueil > Cahiers > Comment ça va, l’écol > Trajectoires de (...)


Trajectoires de vie

lundi 1er septembre 2008

« Les souvenirs d’école ne s’oublient jamais ». C’est ce que nous rappelle une exposition photographique qui va bientôt tourner en Communauté française de Belgique. Francine D’Hulst, photographe diplômée de l’ERG, a réalisé des portraits de femmes immigrées qui fréquentent les cours d’alphabétisation et de français/langue étrangère. Cette exposition s’accompagne de récits de leur vie. Les femmes racontent leur parcours scolaire dans leur pays d’origine et ici. Elles parlent notamment de ce qui les a empêchées d’aller à l’école, au pays. « Chaque enfant à partir de 9 ans doit travailler sinon on ne sait pas vivre. On n’a rien là-bas ! Si tu travailles, tu manges sinon tu n’as rien. Il n’y a ni allocations de chômage, ni allocations familiales, ni pension, ni mutuelle… Je n’ai jamais été à l’école pour apprendre à lire et à écrire si ce n’est un peu à l’école coranique mais ça n’est rien pour apprendre. Mon père ne voulait pas qu’on aille à l’école et en plus tout était payant. On n’aurait même pas su payer les cahiers… »

Les femmes parlent aussi de leur deuxième chance, ici, un « C’est mon mari qui m’a fait connaître le GAFFI, il m’amenait et revenait me chercher à la fin de chaque cours. »

Info :
Exposition « Trajectoires de vie »
Photographies et entretiens réalisés par Francine D’Hulst
Du 21 octobre au 11 décembre 2008
Salle du Musée de la Maison Communale
Place Colignon, 1
1030 Schaerbeek
Info : 02/242 68 68
02/240 32 80
www.mabiblio.be
L’exposition tournera ensuite dans les associations qui en feront la demande

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0