Qui sont les analphabètes ? Combien y-en-a-t-il en Belgique ? Comment peut-on repérer qu’une personne a du mal à lire et écrire ? Comment ces personnes se débrouillent-elles dans la vie ? Comment, dans un pays comme la Belgique, où l’école est obligatoire, y a-t-il encore des personnes qui ne savent pas ou pas bien lire et écrire ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’alpha

Lydia Magnoni

mercredi 9 septembre 2015

Toutes ces questions et bien d’autres, on se les pose bien souvent quand on rencontre dans son entourage ou dans le cadre de son travail, une personne qui ne sait pas bien lire et écrire. Et il est utile de connaître la réponse. Pour mieux comprendre ce que vivent ces personnes. Pour mieux les aider et aussi pour mieux les renseigner sur les formations d’alphabétisation.

Le guide « Questions sur l’alphabétisation » de Lire et Ecrire répond aux questions que l’on se pose le plus souvent sur l’alphabétisation. Ce guide a été publié pour la première fois en 2009. Il a été réédité plusieurs fois depuis. Et en septembre 2013, il a été réactualisé.

Quelques « Questions sur l’alphabétisation »

Combien y a-t-il d’analphabètes en Belgique ?

Difficile de répondre à cette question. La réponse dépend de qui on considère comme analphabète. Si on pense qu’on n’est plus analphabète si on est capable de signer, on dira qu’il y a moins de 1% d’analphabètes en Belgique.
Si on pense qu’on n’est plus analphabète seulement si on maîtrise les savoirs nécessaires pour s’insérer professionnellement (niveau de l’enseignement secondaire supérieur), on dira qu’il y a 37% d’analphabètes en Belgique. Le nombre d’analphabètes est compris entre ces deux extrêmes.
Lire et Écrire estime que 10% de la population adulte en Fédération Wallonie-Bruxelles est analphabète ou illettrée. Cette estimation se base sur les résultats obtenus par des enquêtes menées dans des pays comme la Belgique.

Combien y a-t-il d’analphabètes dans le monde ? Et dans le reste de l’Europe ?

En 2010, selon l’Unesco, il y a 775 millions d’adultes analphabètes dans le monde. Et 64% sont des femmes. Dans les pays industrialisés, la situation est la même qu’en Belgique.

Les analphabètes sont-ils tous des immigrés ?

Le plus souvent, dans les cours d’alphabétisation, 8% des apprenants sont belges de naissance, 22% sont des étrangers naturalisés belges et 69% sont étrangers de diverses nationalités.
Mais, la situation est très différente d’une Région à l’autre : il y a 73% d’analphabètes étrangers dans les groupes de Bruxelles, 61% dans les groupes de Wallonie.
Il y a aussi des différences d’une sous-région à l’autre. En Hainaut occidental, il n’y a que 32% d’étrangers et à Verviers : 69%. Il y a aussi de grosses différences d’une association à l’autre.

Comment se fait-il que des gens sortent de l’école sans savoir ni lire ni écrire alors que l’école est obligatoire ?

Même avec l’école obligatoire, près de 10% des enfants quittent l’enseignement primaire sans le Certificat d’Études de Base (CEB).
Une enquête a été menée auprès d’adultes qui, après avoir été à l’école en Belgique dans leur enfance, suivent des cours d’alphabétisation. Ces personnes ont des points communs.
Elles ont été en échec très tôt. Elles ont souvent redoublé et ont fini par décrocher. Elles n’ont pas pu compter sur un soutien pédagogique ni à l’école, ni à la maison. Elles se sont senties rejetées par le monde de l’école, trop éloigné de leur milieu familial d’origine.
Leurs échecs sont donc le plus souvent liés à des ruptures familiales, scolaires, sociales, identitaires, culturelles. Mais ils sont toujours liés à la relation difficile entre les familles peu lettrées et le système scolaire.
L’analphabétisme n’est donc pas un problème individuel mais est causé par l’exclusion sociale, culturelle, politique et économique qui existe dans notre système scolaire et notre société.

On peut trouver dans le Guide une première réponse à toutes ces questions et à bien d’autres comme : « Comment repérer les personnes en difficulté de lecture et d’écriture ? Où trouver des cours ? Qui peut suivre des cours ? »
Il y a en tout 61 questions… et réponses…

Ce guide est gratuit ! On peut le commander

Lire et Ecrire Communauté française
rue Charles VI 12 – 1210 Saint-Josse-ten-Noode
Tél. : 02 502 72 01 – Fax : 02 502 85 56
lire-et-ecrire chez lire-et-ecrire.be

Centre de documentation du Collectif Alpha a.s.b.l.
rue d’Anderlecht, 148 – 1000 Bruxelles
tél. 02 533 09 25 – fax 02 538 57 44
cdoc chez collectif-alpha.be

On peut aussi le télécharger ici

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0