Accueil > Cahiers > De trop grandes (...) > Snowden, un lanceur


Snowden, un lanceur d’alerte

M VDM

vendredi 19 juillet 2013

Accompagnement pédagogique en bas de l’article

Ce n’est pas du tout la première fois que l’on révèle des faits d’espionnage. Mais
en agissant ainsi, Edward Snowden a rejoint ceux que l’on qualifie de « lanceurs d’alerte ». Le terme « lanceur d’alerte » a été créé dans les années 1990 par deux sociologues français.
Un lanceur d’alerte est quelqu’un qui décide de révéler des informations qu’il possède parce qu’il estime que la démocratie, la liberté et donc les populations sont menacées.
La caractéristique du lanceur d’alerte, c’est qu’il agit ainsi par pure conviction démocratique. Il ne vend pas ses informations ou ne les échange pas contre quelque chose. Il les donne. Et il prend en plus toujours de très gros risques vis-à-vis des autorités de son pays ou de plusieurs pays, qui ne veulent pas que tout cela se sache.

Exercice

Word - 19.5 ko

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0