Accueil > Cahiers > L’école > Les rentrées dans le


Début septembre, en Belgique, comme dans beaucoup d’autres pays, les enfants ont retrouvé le chemin des écoles. D’abord, les petits de maternelle et de primaire, puis les élèves du secondaire, des écoles supérieures… L’été est passé dans un souffle et ça y est : revoici les cartables, les crayons, les cahiers, les bancs, les tableaux… « Revoilà septembre qui m’tombe sur le moral, » chantait Alain Souchon… Même si la fin des vacances est toujours un moment difficile, il est utile de rappeler que l’école c’est avant tout une chance…

Les rentrées dans le monde

Lydia Magnoni

jeudi 5 septembre 2013

À l’école, en effet on apprend… On apprend à apprendre, et on apprend à lire et à écrire. L’alphabétisation est la base de l’apprentissage tout au long de la vie. Elle permet d’avoir de meilleures connaissances, une meilleure santé, une meilleure qualification … L’alphabétisation permet de transformer les vies. Le droit à l’éducation est un droit humain fondamental fondamental très important, de base . Un droit garanti par des textes légaux.

L’école, une chance, un droit… Pas pour tout le monde

Déjà en 1948, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, on parlait de droit à l’éducation. Et en 1989, la Convention relative aux droits des enfants prévoit ce droit à l’éducation.
Pourtant, encore aujourd’hui, dans beaucoup de pays du monde, des enfants ne vont pas à l’école alors qu’ils sont en âge d’y aller. Dans leur pays, l’école coûte cher, il faut souvent se déplacer loin pour y aller. Beaucoup d’enfants doivent travailler pour compléter le revenu de leur famille qui ne s’en sortirait pas sans cet argent. Et beaucoup d’enfants vivent dans des régions où il y a la guerre ou des violences et ne peuvent pas aller à l’école.

Selon un rapport de l’UNESCO, aujourd’hui encore, 57 millions d’enfants dans le monde ne sont pas scolarisés. Et des millions d’autres quittent l’école primaire sans avoir appris à lire et écrire. Ce chiffre énorme est pourtant en diminution : ainsi, en 2004, plus de 100 millions d’enfants n’étaient pas scolarisés. Mais même si ces chiffres diminuent, la proportion des filles qui restent éloignées de l’école, elle, ne diminue pas. Cette situation est préoccupante. Quel avenir personnel et professionnel auront ces femmes ? Comment pourront-elles trouver un emploi ? Quelle place auront-elles dans le monde de demain ? Comment pourront-elles à leur tour éduquer leurs futurs enfants ?

1 Message

  • Rentrées 29 septembre 2013 12:53, par Guismette

    Apprendre à lire et écrire, c’es la base de tous les autres apprentissages
    Ces chiffres d’analphabétisme encore très importants sont vraiment une honte pour notre XXIe siècle. Il faut à tout prix rechercher plus de solidarité entre le Nord et le Sud... Aider le sud, c’est aussi nous aider nous-mêmes.
    Il faudrait absolument remettre les humains au centre de toutes les actions. Et arrêter de rechercher le profit à tout prix.
    Et ça c’est loin d’être gagné !

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0