Accueil > Cahiers > Réfugiés, désunion > Réfugiés syriens (...)


Depuis des années, des réfugiés meurent en essayant d’entrer dans l’Union européenne. On en parle un jour ou deux dans les médias puis on oublie,… Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, les réfugiés sont de plus en plus nombreux. Et ceux qui meurent sont aussi de plus en plus nombreux.

Réfugiés syriens en Europe

Thierry Verhoeven

jeudi 10 septembre 2015

Depuis janvier 2015, 300 000 réfugiés ont traversé la Méditerranée Tous viennent de pays en guerre. La plupart, de Syrie. Plus de 3 000 d’entre eux sont morts en essayant de rejoindre les côtes italiennes ou grecques.
Face à ces drames, les pays européens ne font rien ou presque. Les gouvernements discutent et essaient de se mettre d’accord pour trouver une solution. Pendant ce temps-là, des réfugiés meurent et les autres espèrent être enfin accueillis.

Certains disent que l’on ne peut pas accueillir tous ces réfugiés. Mais voyons les chiffres. En 2014, 626 000 réfugiés ont demandé l’asile dans l’un des 28 pays de l’Union européenne. Il y a 508 millions d’habitants dans l’Union européenne. Cela fait 1 demande d’asile pour 1 000 habitants. Et tous ceux qui demandent l’asile ne sont pas accueillis. Les pays de l’Union européenne refusent l’asile à plus d’un réfugié sur deux. Ceux qui sont refusés vivent en clandestins. Ou ils sont renvoyés chez eux.

C’est vrai qu’en 2015, beaucoup de réfugiés essaient d’entrer en Union européenne. Ils sont plus nombreux encore que lors de la guerre en ex-Yougoslavie dans les années 1990. Cela n’est plus arrivé en Europe depuis la Deuxième guerre mondiale. Mais il ne faut pas s’en étonner.

Tout le Moyen-Orient est en guerre. Dans cette région, il y a la guerre en Syrie depuis 2011. A cause de cette guerre, plus de 7 millions de Syriens ont dû fuir dans d’autres régions de Syrie. Et plus de 3 millions se sont réfugiés dans les pays voisins : le Liban, la Turquie ou la Jordanie. Par contre, l’Union européenne accueille très peu de réfugiés syriens. Depuis le début de la guerre (en mars 2011) jusqu’en août 2014, l’Union européenne a accueilli seulement 123 000 réfugiés syriens. Il est donc temps que l’Union européenne accueille plus de réfugiés. C’est tout à fait normal.

Un autre article à propos des réfugiés syriens

Les faits depuis avril avec un exercice pédagogique, cliquez ici

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0