Accueil > Cahiers > Musulmans et Etat > Qui est la terrorist


Le film L’Attentat pourrait être très simple parce que l’histoire tourne autour de quelque chose de très simple. De très simple et de très horrible. En Israël, une Palestinienne fait un attentat kamikaze dans un restaurant : elle se fait exploser en tuant 14 enfants. Dans la réalité, on sait que des Arabes ont fait des attentats en Israël parce qu’Israël occupe des territoires palestiniens et les bombarde parfois. Les attentats sont d’une horrible violence en réponse à une autre horrible violence. Simple donc. Pourtant, le film L’Attentat n’est pas si simple.

Qui est la terroriste ?

Thierry Verhoeven

dimanche 26 octobre 2014

Dans L’Attentat, on ne voit pas des extrémistes religieux ou politiques manipuler la future terroriste. On ne voit pas la terroriste assister à des scènes qui pourraient nourrir sa vengeance. On ne voit pas la violence de l’armée israélienne en Palestine. On ne voit pas de longues séquences montrant les victimes de l’attentat, déchiquetées, pleines de sang, etc. On ne voit pas tout ça mais on le sent. Tout se fait par petites touches.

Une vérité compliquée

L’Attentat montre un médecin d’origine palestinienne qui est un chirurgien célèbre en Israël. Et il montre surtout que les citoyens d’origine arabe ne sont pas tout à fait des citoyens comme les autres. Même leurs amis israéliens doutent parfois d’eux. Il suffit d’un événement et on s’en méfie.L’Attentat montre aussi la femme de ce médecin célèbre. C’est une femme belle, bonne épouse semble-t-il. Et ils ont l’air de former un couple heureux. C’est pourtant elle, la terroriste kamikaze. Son mari ne le savait pas, il ne comprend pas. On le suit dans sa recherche de la vérité. On s’interroge avec lui sur ce qui s’est réellement passé, sur ce qu’a vraiment fait sa femme et pourquoi. On doute avec lui. L’Attentat ne donne pas de réponses. La terroriste kamikaze était chrétienne pas musulmane. Son acte n’est pas religieux. Est-ce alors un acte politique ?

Pourquoi cet attentat ?

Et qu’est-ce qui l’a poussé à un acte si horrible ? On apprend dans le film qu’elle a assisté à un massacre de Palestiniens par l’armée israélienne. Mais est-ce pour cela qu’elle a basculé dans l’horreur ? Ou est-ce parce qu’elle ne peut pas avoir d’enfant ? Ou peut-être encore parce qu’elle n’a pas trouvé sa place dans son couple, à côté d’un mari si célèbre et si respecté ? Et que dans ce couple, malgré l’amour, il n’y avait peut-être pas de vrai dialogue...
L’Attentat n’est pas un film simple. C’est un film avec une tension du début à la fin. On suit ce médecin qui est à la recherche de sa femme perdue. Et on est aussi nerveux, aussi inquiet, aussi désarmé que lui…

Un film pas classique

A la sortie du film en 2013, le réalisateur Ziad Doueiri avait déclaré que réaliser L’Attentat avait été la plus grosse galère de sa vie. Pour plusieurs raisons, le film a failli ne pas se faire ou ne pas sortir. D’ailleurs, le film n’est pas sorti dans les pays arabes car il y a des acteurs israéliens dans le film. Dans les pays arabes, ce n’est pas imaginable d’avoir des acteurs israéliens dans un film arabe. Et surtout L’Attentat n’est pas un film classique. Il ne montre pas l’occupation de la Palestine par Israël, la violence de l’armée israélienne. Tout cela est en arrière-plan, on le sent, on ne le voit pas. Et si Ziad Doueiri ne nous le montre pas, c’est parce que, comme il le dit, ce n’est cela le sujet du film.


L’Attentat (1h45min) réalisé en 2013 par Ziad Doueiri
avec Ali Suliman, Reymonde Amsellem, Evgenia Dodina

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0