Accueil > Cahiers > Savants mélanges > Quelle diversité au


Quelle diversité au Parlement belge ?

mardi 22 juin 2010

La Chambre que les Belges ont élue le dimanche 13 juin représente-t-elle la société, dans sa diversité ? Non , mais on progresse à tout petits pas..

Dans les nouvelles assemblées élues le 13 juin, il y a au total 8 parlementaires d’origine étrangère. Sur 190 parlementaires, c’est peu. Mais c’est mieux qu’en 2007. Il n’y avait alors que quatre députés d’origine étrangère à la Chambre. En 2010, les partis qui envoient à la Chambre et au Sénat des élus d’origine turque ou marocaine sont le PS, Groen, le CD&V… et la N-VA.

Sur les 150 députés de la nouvelle Chambre, il y a six députées issues de la diversité :

trois élues d’origine turque :
Meyrem Almaci chez Groen
Zuhal Demir à la N-VA
Ozlem Ozen au PS, 9.687 voix

et trois élues d’origine marocaine :
Nahima Lanjri au CD&V
Nadia Sminate à la N-VA
Fadila Laanan au PS. Mais celle-ci sera remplacée par Rachid Madrane, un autre candidat d’origine étrangère.

C’est un peu mieux qu’en 2007. A cette époque quatre élus directs issus de la diversité (trois néerlandophone et un francophone) avaient fait leur entrée à la Chambre : Meyrem Almaci (Groen), Dalila Douifi (SP.A), Meryame Kitir (SP.A) et Fouad Lahssaini (Ecolo).

Enfin, sur les 40 nouveaux élus directs au Sénat, il y a deux sénateurs d’origine maghrébine. C’est la même chose qu’en 2007. Deux sénatrices avaient été élues en 2007 : Nahima Lanjri (CD&V) et Olga Zrihen (PS).

Ce sont deux autres élus la Bruxelloise Fatiha Saïdi au PS et le Liégeois Hassan Bousetta au PS, qui les remplacent en 2010.

 

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0