Accueil > Cahiers > Arrivés ici > Quand le passé est


Depuis 2007, le Bois du Cazier fait partie de la Coalition coalition alliance entre plusieurs groupes internationale des Sites de conscience. Par leur action, les Sites de conscience mettent les musées dans l'actualité. Ils font le lien entre l'histoire et les questions d'aujourd'hui. Ainsi, le site de conscience Bois du Cazier agit dans les débats citoyens autour de l'immigration et autour de la sécurité au travail.

Quand le passé est présent pour le futur

Jean-Louis Delaet et Christelle Dethy

dimanche 25 janvier 2015

Le Bois du Cazier propose d’ailleurs deux visites guidées sur des thèmes d’aujourd’hui.

La première est « Le parcours du migrant ».
Ce parcours aborde d’abord l’histoire de l’immigration. Il complète cette histoire par un débat sur l’immigration aujourd’hui. Si l’animation s’adresse aux enfants, le débat est alimenté par un film d’animation « Sur la route avec girafe ».

Une autre visite guidée parle du travail des enfants hier et aujourd’hui.
Jusqu’à la Première Guerre mondiale, en Europe occidentale, les enfants travaillaient pour aider leur famille. Beaucoup d’enfants se trouvaient dans la mine ou à l’usine. Ce n’est plus le cas en Belgique mais, dans de nombreux pays, des enfants travaillent encore pour gagner une misère. La visite interactive retrace les tâches des enfants d’autrefois en Belgique. Et un documentaire aborde la situation aujourd’hui dans le monde.

Le Bois du Cazier participe aux débats citoyens d’aujourd’hui en lien avec d’autres sites de conscience.
Une borne interactive est en effet mise à la disposition des visiteurs. Chacun peut répondre aux questions suivantes : l’immigration est-elle positive pour mon pays et pour moi ? Les informations collectées sur cette borne sont ensuite mises en réseau avec les musées d’Ellis Island à New York et le MuMA à Gènes.


LE BOIS DU CAZIER

Le Bois du Cazier est inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site illustre la mémoire, la condition et l’immigration ouvrières. Grâce au musée, plus personne ne peut ignorer la tragédie du 8 août 1956. Ni la puissance du patrimoine matériel et immatériel du site.

Les musées de l’Industrie et du Verre sont sur le site du Bois du Cazier. Une façon de montrer les réussites du savoir-faire des hommes mais aussi certaines dérives…
Dans les ateliers du Bois du Cazier, des forgerons, des fondeurs et des souffleurs de verre proposent des démonstrations qui font revivre les métiers du passé.

Enfin, le site est entouré d’un terrain de 25 hectares. Les visiteurs peuvent découvrir les animaux et les plantes particulières de trois terrils aménagés en sentiers de promenade.{{}}

Le Bois du Cazier asbl

80 rue du Cazier

6001 Marcinelle

071/88.08.56

info chez leboisducazier.be

www.leboisducazier.be

Informations pratiques

Prix d’entrée : Individuels : 7€/Adultes, 6€/Seniors, 4,5€/Jeunes - Groupes : 5€/Adultes, 3,5€/Jeunes.
Audioguide : 1€ - en français, néerlandais, anglais et italien.
Visites guidées : 30€/groupe (maternel, primaire et sec.inf.) - 50€/groupe (secondaire supérieur, hautes écoles, universités et adultes).

Ouverture : Du mardi au vendredi de 9h à 17h - Samedi et dimanche de 10h à 18h.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0