Accueil > Cahiers > Une chance pour (...) > Qu’en pensent les


Qu’en pensent les citoyens européens ?

Les inégalités

mardi 1er mai 2007

En 1957, l’Europe se crée vraiment avec le Traité de Rome. Et l’on parlait déjà, à l’époque, de l’égalité homme-femme avec le principe « A travail égal, salaire égal ». Aujourd’hui, l’égalité homme-femme touche d’autres domaines que l’emploi. Par exemple en politique, les partis sont obligés de présenter un nombre de femmes sur leurs listes. Autant de femmes que d’hommes sur les listes électorales. Mais on va encore plus loin. La volonté d’aller vers l’égalité homme-femme n’est plus réservée à une politique particulière. Et l’égalité homme-femme n’est plus seulement un « rattrapage ». Cette égalité est vue comme une chance. C’est sans doute grâce aux réflexions sur les inégalités entre les hommes et les femmes que l’on en est venu à penser aux autres discriminations. L’idée d’égalité des chances pour tous est née.

Une étude officielle a été faite sur la discrimination dans l’Union européenne. Les chiffres que nous présentons ici sont une partie de cette étude. C’est l’opinion des citoyens des 25 pays de l’Union face aux discriminations dans leur pays. Ce sont des opinions et pas des faits. Par exemple, une personne peu informée sur la condition des minorités ethniques peut penser qu’être de ces minorités n’est pas un désavantage. Mais l’étude montre, qu’en moyenne, les citoyens de l’Union européenne remarquent les discriminations. 64% des Européens pensent que les discriminations sont encore répandues dans leurs pays.

Selon cette étude de terrain, la plupart des citoyens de l’Union européenne pensent que c’est un désavantage d’être handicapé, d’être âgé, d’être d’une minorité ethnique ou d’être homosexuel. Plus de 50% des citoyens de l’Union pensent qu’être une femme ou membre d’une minorité religieuse n’est pas un désavantage. Mais plus de 3 citoyens sur 10 pensent que c’est un désavantage d’être une femme. Et plus de 4 citoyens sur 10 pensent que c’est un désavantage d’être d’une religion minoritaire.

Le sexe

Le handicap
Dans une même situation, une personne qui a un handicap physique ou mental doit être traitée de la même manière qu’une autre personne. Par exemple, une personne sourde a le droit de se faire accompagner par un interprète en langage des signes pour un entretien d’embauche. Les patrons doivent penser à rendre l’accès facile aux handicapés. Ils doivent faire aménager leurs locaux pour que les handicapés puissent accéder et travailler dans les locaux de l’entreprise. Mais ces aménagements doivent être raisonnables. Exemple : une petite association est installée dans un bâtiment avec beaucoup d’escaliers. L’association n’a pas les moyens matériels de faciliter l’accès aux personnes en chaise roulante. Elle n’est donc pas obligée de le faire.

L’orientation sexuelle
Vous êtes homosexuel(le). Vos collègues se moquent de vous tous les jours. Vous pouvez porter plainte pour harcèlement. Dans les pays d’Europe de l’ouest, l’homosexualité est plus ou moins bien acceptée. Dans d’autres pays européens, en Pologne par exemple, ce n’est pas le cas.
Le 17 mai, en Belgique, c’est la journée nationale de lutte contre l’homophobie. Le 17 mai parce qu’il a fallu attendre le 17 mai 1990 pour que l’Organisation mondiale de la Santé reconnaisse que l’homo-sexualité n’est pas une maladie mentale.

L’âge
Aujourd’hui, sur le marché de l’emploi, on est « vieux » de plus en plus jeune. Les patrons veulent des jeunes qui savent faire plein de choses et qui ont beaucoup d’expérience… Dans l’Union européenne, plusieurs entreprises ont été condamnées parce qu’elles refusaient un emploi à une personne parce qu’elle était trop âgée.

L’origine ethnique ou nationale
C’est le cas typique d’un propriétaire qui refuse de louer un appartement à un couple d’origine arabe. Ou encore quand on refuse l’entrée d’une discothèque à des jeunes parce qu’ils sont « noirs ». Le discours raciste a évolué. Généralement, on ne dit plus les Noirs ou les Arabes sont inférieurs. Mais on dit : « ils » ne savent pas s’intégrer, « ils » n’ont pas la même culture. Ce type de discours nie le métissage et les influences entre les cultures qui font progresser une société.

Ceux qui croient en Dieu et ceux qui n’y croient pas
Vous portez la croix, le foulard, la kippa ou bien vous êtes laïque et vous ne croyez pas en Dieu. L’important est la tolérance. Ces dernières années, on a beaucoup parlé du foulard des musulmanes. En France, par exemple, une loi interdit à l’école tout signe religieux trop visible. Respect du principe de la laïcité ou discrimination ? La question de la discrimination pour raison religieuse est au cœur de notre société. Le tout est de respecter la diversité. De ne pas provoquer l’autre. Qu’il croie en Dieu, Yahvé ou Allah. Ou qu’il n’y croie pas.

 

Source des graphiques : Eurobaromètre
Sondage réalisé par l’Union Européenne
http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/
ebs_263_fr.pdf

1 Message

  • 18 avril 2012 14:06, par La joie

    Aujourd’hui,c’est la journée européenne des droits et des devoirs du patient.
    Je salue avec respect le personnel soignant mais j’aimerais parler de la médiation hospitalière.
    Voilà un hôpital où tout est mis en place pour que le respect du patient soit appliqué mais malheureusement,je ne sais par quel moyen, on a mis à la direction de ce milieu de soins ,de joie et de chagrin, un homme pour qui le mot :"EGALITE" ne veut rien dire CAR celui ci est un flamingant extrémiste se cachant derrière un titre et une blouse blanche ;croyez moi ,il vaut mieux rester chez vous et prier sainte Rita.
    A présent,ce" petit" homme hypocrite est parti vers d’autres responsabilités dans un autre pays,je me demande vers qui il va déservir sa haine.
    Même dans ce milieu là,il y a des récidivistes puisqu’on ne les punit pas au contraire ,ils prennent du galon.
    Je reste politiquement correcte mais du fond du coeur,je l’emmerde très profond avec du poil à gratter.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0