Accueil > Cahiers > Une brique dans (...) > Prudence, on rénove


Prudence, on rénove

samedi 1er novembre 2008

Acheter son logement, le rénover, c’est parfois toute une aventure.

Une aventure qui peut parfois mal tourner. Un agent immobilier pas très clair, des ouvriers catastrophiques, des travaux plus chers que prévu. Une rénovation qui n’avance pas… On vit alors dans un chantier et on a des ennuis à la banque.

C’est ce qui arrive à Charles Boulin, employé dans une société chargée de récupérer les dettes de clients. Charles est un peu trop près de ses sous. Sa femme le lui reproche. Il décide alors de lui faire une surprise. Sa femme et lui rêvent d’une maison de campagne. Il l’achète, sans en parler à personne. Mais tout tourne mal. La surprise vire au cauchemar… Charles se retrouve bientôt lui-même surendetté. Il doit vendre son appartement sans rien dire à sa femme et à sa fille.

Le film La Maison du bonheur est une adaptation de la pièce de théâtre La Vie de chantier. C’est aussi le premier long métrage de Dany Boon.

Le film est une comédie pleine de détails qui sentent le vécu : le camion de matériaux qui défonce une balustrade, les fils électriques qui pendent de tous les côtés, …

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0