Accueil > Cahiers > Le retour de la (...) > Poutine, maître (...)


Si Vladimir Poutine a tout fait pour avoir les JO d’hiver à Sotchi, c’est surtout pour montrer au monde – ou, plutôt, pour essayer de lui faire croire - qu’il est bien le maître du Caucase. Car le Caucase, est composé de républiques devenues indépendantes après l’éclatement de l’ex-URSS.

Poutine, maître du Caucase ?

Marc Vandermeir

dimanche 9 février 2014

Sotchi est située dans le Caucase, une région de Russie. Le Caucase est composé de républiques indépendantes. La plupart de ces républiques sont devenues indépendantes en 1991 quand l’Union des Républiques Soviétiques Socialistes (URSS) a éclaté.

Républiques indépendantes

Plusieurs de ces républiques sont à majorité (parfois même presque à 100%) de religion musulmane, comme la Tchétchénie. En Tchétchénie, Poutine a mené une guerre sanglante. Il y a mis en place un pouvoir à ses ordres. Ce pouvoir est une dictature terrible. D’autres républiques sont aussi marquées par un mouvement islamiste. D’autres, encore comme l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud dépendaient de la Géorgie, et Poutine a reconnu leur indépendance car le pouvoir en Géorgie lui déplaisait. La Communauté internationale, elle, n’a pas reconnu l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud.

Une région sous contrôle ?

Vladimir Poutine veut donc faire croire qu’il a maintenant cette énorme région sous son contrôle, malgré les mouvements indépendantistes et islamistes. Et que, donc, il n’arriverait rien pendant les jeux de Sotchi. Ce serait la preuve du retour au calme et du contrôle. Mais, peu avant les JO, il y a eu plusieurs attentats islamistes dans le Caucase. Et certains mouvements islamistes extrémistes ont promis des attentats pendant les jeux.
Ce 7 février, c’est l’ouverture des JO. Le risque d’attentats est donc bien réel et pris très au sérieux. Une chose est déjà sûre : ces JO seront parmi les plus « policiers » qu’il y aie jamais eu. Des dizaines de milliers de policiers et militaires vont quadriller toute la zone pendant les JO. Et les contrôles de sécurité seront partout.


Carte Wikipédia

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0