Accueil > Articles > Plus de pub en (...)


Plus de pub en soirée

lundi 5 janvier 2009

Bouleversements en vue dans nos soirées télé. A partir de ce lundi 5 janvier, il n’y aura plus de publicités sur les chaînes publiques françaises à partir de 20 heures.

La longue suite de pubs, juste après le journal de 20H00, va disparaître : France2 et France3 vont donc commencer leurs soirées plus tôt : à 20 heures 35 au lieu de 20 heures 50. Et sur les chaînes privées, que se passera-t-il ? M6 va lui aussi commencer plus tôt, comme les chaînes publiques. TF1 ne change rien à son horaire…

Pourquoi ces changements ? Tout est parti d’une idée du Président Sarkozy. Il y a un an, il a annoncé dans un discours qu’il voulait supprimer la pub sur les chaînes publiques françaises. Le but avoué : libérer les chaînes publiques des contraintes de l’audience et leur permettre de faire plus de programmes culturels.

La perte de recettes des chaînes publiques serait compensée par 2 nouvelles taxes : une taxe sur Internet et une taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées.

Cette idée du Président français a ensuite été reprise dans un projet de loi de réforme de l’audiovisuel public présenté par Christine Albanel, la Ministre de la Culture et de la Communication. Ce projet a été adopté par l’Assemblée nationale française. A partir du 7 janvier, il sera examiné par le Sénat. Mais les chaînes publiques appliquent dès ce lundi, la principale mesure de ce décret : supprimer la publicité sur les chaînes. Et la pub devrait avoir complètement disparu des chaînes publiques en 2011.

Ce projet de loi ne fait pas que des heureux. Il est presque sûr que les chaînes publiques recevront moins d’argent qu’avec la pub. De plus, les chaînes publiques dépendront entièrement du pouvoir politique pour leur budget. C’est grave. D’autant que le projet prévoit aussi que le président de la République nommera directement le patron de France Télévisions.

Au parlement, la gauche a violemment combattu cette réforme . Elle dit que le président veut transformer les chaînes publiques en un « office de radiotélévision sarkozyenne » qui lui serait tout dévoué. Elle dit aussi qu’il fait un cadeau à Martin Bouygues, l’actionnaire principal de TF1, qui est un ami d’enfance.

Alors que les chaînes publiques perdent leur publicité, les grandes chaînes privées pourront augmenter la durée des pubs de 6 à 9 minutes par heure. Elles pourront aussi bientôt introduire une deuxième coupure publicitaire dans les films. C’est un décret du 19 décembre dernier qui le prévoit. Mais il ne faudrait pas y voir un "cadeau" du gouvernement. Ce serait, paraît-il, une façon de compenser la crise économique.

Lydia Magnoni

4 Messages

  • 5 janvier 2009 21:42, par Tony

    Les gens ne savent pas ce qu’ils veulent. On vit vraiment une époque où on critique pour critiquer. La preuve cet article. D’habitude, on râle parce qu’il y a trop de pubs, que c’est pas bien, parce que les programmes ne fonctionnent plus qu’à l’audimat. Voilà que Sarko prend une décision pour que les chaînes publiques se libèrent de la pub et puissent ainsi proposer des programmes de qualités. Mais non, maintenant, on râle parce qu’on retire la pub. A moins que… Oui, peut être que si ce projet ne venait pas de Sarko, mais d’une Ségolène tout le monde aurait applaudi. A pas à dire, les journaleux, cela fonctionne par stéréotype, par tête de turc, et pour les journaleux, Sarko, c’est Satan personnifié.

  • 16 mars 2009 14:49, par elma

    Je trouve embetants les spots publicitaires qui coupent les programmes.
    Mais je ne trouve pas bien non plus qu’un chef d’état puisse avoir trop d’influence sur les programmes de télé.

  • 14 mai 2009 19:40, par gerom

    Il est vrai qu’il y a trop de pub a la tele francaise. Mais je me doute que le president a le droit de le controler..

  • 15 mai 2009 07:56, par Mini

    Sans pub c’est quand même mieux…

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0