Accueil > Cahiers > Donnez de la voix > On est quand même


On est quand même tous des Européens

mardi 12 mai 2009

Est-on européen parce qu’on habite sur le même continent ? Non, quand on va vers l’Est, il est très difficile de délimiter exactement l’Europe. De plus tous les pays du continent n’appartiennent pas à l’Union. Est-on européen parce qu’on parle la même langue ? Pas du tout… L’Europe c’est 23 langues officielles et beaucoup plus de dialectes encore. Ces langues ne se ressemblent pas forcément.

Est-on européen parce qu’on paie avec la même monnaie ? Pas plus ! Seuls 15 des 27 pays utilisent l’euro. Les autres utilisent toujours leur monnaie nationale. Est-on européen parce qu’on a des traditions et des habitudes semblables ? Non, pas vraiment… Tous les Européens ne vivent pas et ne cuisinent pas de la même façon. Est-on européen parce qu’on a la même religion ? Pas plus ! On ne peut pas dire non plus que tous les Européens ont les mêmes règles de conduite automobile, ont le même sport national, ni la même largeur entre les rails de train…Tous les pays européens n’ont pas non plus la même façon de diriger, ni la même façon d’élire les dirigeants…

Mais c’est quoi un Européen ?

L’Union européenne s’est construite sur une région du monde qui a des caractéristiques bien particulières. C’est un petit territoire. Le plus petit des continents. On peut s’y déplacer facilement. Il est bordé par la mer, le sol y est bon et le climat n’est pas trop rude : ni trop chaud, ni trop froid, ni trop sec ni trop humide. Pour toutes ces raisons, les peuples qui l’habitaient ont toujours pu développer le commerce et la communication. Ils ont pu se déplacer facilement et bénéficier de l’influence et des richesses des autres continents comme l’Afrique et l’Asie.

Dans l’Antiquité, grâce à tous ces avantages, les grandes civilisations ont inventé des idées et des techniques qui se sont répandues sur tout le territoire de l’Europe. Ces idées et ces inventions sont toujours la base de la culture des Européens aujourd’hui. Ainsi les Grecs ont inventé les sciences, l’esprit critique et la démocratie. Ces valeurs se retrouvent dans toute l’Europe aujourd’hui et l’Europe les diffuse dans le monde entier.

Tout au long de l’Histoire, il y a des choses qui se sont installées dans toute l’Europe. Dans le domaine des arts, de la culture, de l’architecture, des façons de penser…

Désillusion

Mais depuis quelques années, les Européens se reconnaissent aussi dans quelque chose de moins positif. Depuis la création de l’Union Européenne et surtout, pour nous, depuis l’apparition de l’euro, les Européens ont parfois aussi une vision négative de cette Europe qui les rassemble. En effet, le pouvoir d’achat a diminué, la vie est de plus en plus chère, les conditions de travail sont de moins en moins bonnes et le chômage est en hausse. Alors que les citoyens pensaient que l’Union européenne pourrait résister à la mondialisation et à ses effets négatifs. Les Européens se rendent compte que l’Europe n’est pas cette forteresse qui devait les protéger. L’Europe a donc bien du mal à rester le continent de tous les progrès.

Marie-Luce Scieur

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0