Accueil > Cahiers > Fête de la francophon > Liliana Lazar, (...)


Liliana Lazar, le Prix des 5 continents pour Terre des Affranchis

mercredi 3 novembre 2010

Le 22 octobre, lors d’une cérémonie en marge du 13e Sommet de la francophonie, Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie a remis le prix des Cinq Continents à Liliana Lazar pour son roman Terre des Affranchis.

Le prix des Cinq Continents de la Francophonie a été créé en 2001 par l’Agence intergouvernementale de la francophonie. Ce prix récompense un roman d’un écrivain qui témoigne « d’une expérience culturelle spécifique enrichissant la langue française ». Le jury de cette année a choisi Terre des Affranchis de Liliana Lazar, un « conte cruel, politique et métaphysique où, dans la lutte entre le bien et le mal, devant la brutalité des faits, il n’y a pas de rédemption ».

Dans le jury du Prix des cinq continents, il y avait notamment Lyonel Trouillot, Jean-Marie Gustave Le Clezio ou encore Leïla Sebar.

L’auteur

L’auteur du roman est Liliana Lazar. Elle est roumaine et écrit en français. Liliana Lazar vit aujourd’hui à Gap, en France, depuis 1996. Elle est née en 1972 en Roumanie, plus précisément dans le sud de la Roumanie, en Moldavie. Elle a passé son enfance dans la grande forêt qui borde le village de Slobozia. Son père était garde-forestier. En Roumanie, beaucoup de villages s’appellent Slobozia. Slobozia veut dire affranchi. En Roumanie, il y avait beaucoup d’esclaves gitans au siècle dernier. Certains ont été affranchis. Ils ont appelé les endroits où ils se sont établis, Slobozia, la Terre des affranchis.

Terre des affranchis est le premier roman de Liliana Lazar. Il a été édité en 2009 par les éditions Gaïa.

L’histoire

Terre des Affranchis se passe à Slobozia en Roumanie. Ce village est bordé d’une forêt qui abrite un lac maudit : La Fosse aux Lions. Dans ce lac, de nombreux Turcs se sont noyés lors de tentatives d’invasion au 16e siècle. On dit que des morts-vivants habitent ce lac. On dit que la nuit,  les os des soldats turcs remontent doucement à la surface. Il est interdit d’y pêcher. Pourtant, les jeunes viennent se retrouver sur les rives du lac pour faire l’amour. Car on dit aussi que le lac augmente le plaisir sexuel.

On suit l’histoire de ce village sous le régime de Ceausescu, entre 1970 et 1989. Terre des Affranchis raconte l’histoire de la famille Luca. Les Luca sont une famille pauvre. Ils vivent renfermés sur eux-mêmes. Le père est ivrogne et il bat femme et enfants. Un jour, le fils, Victor tue son père en le noyant dans la Fosse aux Lions. Plus tard, c’est encore là qu’il tuera une jeune fille qui l’a repoussée. Suite à ce meurtre, Victor, recherché, doit vivre caché dans la maison de sa mère. Pour se racheter, il recopie pour le prêtre de Slobozia, des livres sacrés, interdits par Ceausescu. Victor découvre la vie d’un saint qui est parvenu à obtenir le pardon en sacrifiant sa vie. 

Un roman original

« Vous entrez sur le palmarès du Prix des cinq continents en nous livrant une oeuvre digne d’éloge », a déclaré le président Diouf à la lauréate roumaine avant de remercier le jury pour son choix.

L’un des jurés Jean-Marie Gustave Le Clézio ajoutait « Quelle audace faut-il pour écrire aujourd’hui un roman fantastique. Quelle audace, ou quelle science. Cette audace, cette science, une jeune femme roumaine, Liliana Lazar, en fait preuve avec un des romans les plus originaux de ces dernières années, Terre des affranchis, aux éditions Gaïa. (…) Attendons-nous à ce qu’elle ait beaucoup de secrets à nous faire partager, à propos de Slobozia, des profondeurs de la Fosse aux lions, ou de quelques autres énigmes de son pays d’adoption, dans notre belle langue commune. »

Lydia Magnoni

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0