Accueil > Cahiers > Juste des jours (...) > Les jours meilleurs


En 2002, Maxime Leforestier, un chanteur français, chantait ceux qui, déjà à l'époque, rêvaient d'un monde meilleur... Cette chanson fait écho à deux autres chansons plus anciennes : celle de Dylan : The Times they are a changing... ( Les temps sont en train de changer... ) et à celle de Lennon Imagine ( Imaginez)... Ces 3 chansons portent les mêmes espoirs... Ceux d'un monde meilleur qui reste à construire...

Les jours meilleurs

Maxime Le Forestier

vendredi 20 novembre 2015

A courir du Pacifique à l’Inde, on voulait quoi ?
On voyait partout des sardines
Alignées dans de l’huile de moteur.
Fallait donc qu’on couse à nos jean’s
Des fils de couleurs.

On était nés sur des ruines.
The times were changing. (1)
On pouvait planter des fleurs.
On voulait juste des jours meilleurs,
Juste des jours meilleurs.

J’entends les mélodies grises
Et toutes ces voix qui disent :
"Ils viendront plus."
J’entends les fontaines de pleurs.

J’entends gémir les chœurs
Des "Si j’avais su...",
"Si j’avais pu...",
Des "Si j’avais eu moins peur..."

J’entends grossir les ventres
Et fumer les cigares.
Ça fait la différence entre
Ancien adolescent et futur vieillard.

J’entends grossir les flingues
Et fumer les mémoires
Pendant qu’une bande de dingues,
Au fond de leurs idées, peuvent arrêter l’histoire.

On voyait partout des sardines
Alignées dans de l’huile de moteur.

Fallait donc qu’on couse à nos jean’s
Des fils de couleurs.

On était nés sur des ruines.
The times were changing. (1)
On pouvait planter des fleurs.
On voulait juste des jours meilleurs,
Juste des jours meilleurs.

J’en ai trouvé qui s’amènent.
Ils s’envolent, ils t’emmènent
Et tu t’en vas,
Tiré par trente-six planeurs.

J’en ai trouvé qui rôdent
Au fond des nuits chaudes,
Au fond d’un lit,
Du tropique à l’équateur.

J’en ai trouvé qui passent
En travers de moi,
Un ouragan qui casse
Un gros plan d’habitude et puis qui s’en va.

J’ai l’impression d’avoir une cible,
Émergée du brouillard,
D’avoir pensé l’impossible
Et, dans un soupir du temps, l’apercevoir

Même si je vois encore des sardines
Alignées dans l’huile de moteur,
Il me reste un couplet d’Imagine
Qui m’emmène ailleurs...

Juste des jours meilleurs...

Les paroles des 3 chansons et leur traduction

Word - 87.9 ko

Le clip de la chanson de Maxime Leforestier en 2002 : The times they are a changing

Et le clip de la chanson de Bob Dylan : The times they are a changing, en 1964

Le clip , avec les paroles, de la chanson de John Lennon Imagine, en 1971

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0