Accueil > Articles > Les femmes au Parlem


Les femmes au Parlement fédéral

Egalité des chances

lundi 18 juin 2007

Avec les lois sur la parité en politique, les femmes sont aujourd’hui mieux représentées dans les assemblées élues. En 1971, il y avait moins de 3% de députées à la Chambre. Aujourd’hui, elles sont 36%. On vient donc de loin.

En 1994, pour la 1ère fois, une loi impose un nombre minimum de femmes sur les listes aux élections communales : 1 candidat sur 4 devait être une femme. En 1999, aux élections régionales, fédérales et européennes, 1 candidat sur 3 devait être une femme. Et en 2003, c’est 1 candidat sur 2. C’est la parité. Aux élections fédérales du 10 juin 2007, les 2 premiers candidats de la liste devaient être de sexes différents. Plus on est haut dans la liste, plus on a de chance d’être élu. Sauf si on est une personnalité très connue qui peut attirer beaucoup de voix. Les partis ont respecté ces règles. Pourtant, la tête de liste était le plus souvent un homme. Chaque parti présentait 7 listes selon le découpage électoral. Combien chacun de ces partis présentait-il de femmes en tête de liste ?

Partis francophones

Femmes tête de liste
sur le nombre total de listes

CDH

2 sur 7

ECOLO

5 sur 7

MR MR Mouvement Réformateur

1 sur 7

PS

2 sur 7

Total

10 sur 28


Partis néerlandophones

Femmes tête de liste
sur le nombre total de listes

 CD&V-NVA NVA Sigle de la Nieuw-Vlaamse Alliantie. On prend la première lettre de chaque mot. En français : Nouvelle Alliance flamande.

1 sur 7

 Groen !

3 sur 7

 SP.A-Spirit

2 sur 7

 Open VLD

1 sur 7

 Total

7 sur 28

La parité dans les listes ne veut pas dire qu’il y a une parité dans les élus de la Chambre et du Sénat. Voyons les résultats.

A la Chambre en 2007, sur un total de 150 députés élus, il y a 54 femmes (36%). En 2003, il y avait 51 députées. On progresse un peu : il y a 3 élues de plus.
Au Sénat en 2007, 12 femmes sont élues sur un total de 40 sénateurs élus directement (moins de 30%). En 2003, il y avait 14 femmes sénatrices. On recule un peu : 2 élues de moins.
C’est le résultat des élections mais cela peut encore changer. Certains députés ou certains sénateurs, hommes ou femmes, peuvent en effet, devenir ministre ou démissionner pour une raison ou l’autre . Ils ou elles seront remplacés par un suppléant ou une suppléante…

En plus, au Sénat, 40 sénateurs sont élus directement. Ils doivent encore en choisir 10 de plus. Les parlements de la Communauté française, flamande et germanophone vont choisir 21 de leurs députés qui les représenteront au Sénat fédéral. Anecdote : dans les 3 sénateurs de droit, il y a une femme. C’est la princesse Astrid. Elle est membre de droit du Sénat avec les princes Philippe et Laurent...

Sur le même sujet voir nos articles, Egalité des chances et particulièrement http://cours.funoc.be/essentiel/article/article_egalite.php?idart=69&idrub=Politique

1 Message

  • 11 septembre 2007 17:09, par Anonyme

    Merci de m’éclairer, vous parlez de 54 femmes élues à la chambre en 2007 alors que le tableau du classement mondial de l’Union interparlementaire)dit qu’il y en a 52.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0