Accueil > Cahiers > Donnez de la voix > Le saviez-vous (...)


Le saviez-vous ?

mardi 12 mai 2009

Suffrage universel

En Belgique, toutes les élections se font au suffrage universel. Cela veut dire que chaque citoyen qui réunit les conditions d’âge et de nationalité… a le droit de voter. Il n’y a pas de condition de fortune, comme par exemple, dans le suffrage censitaire. Obtenir le suffrage universel a été un combat. Le suffrage universel existe en Belgique depuis 1919. Et les femmes ont dû attendre 1948 pour pouvoir voter à toutes les élections.
Aujourd’hui, en Belgique, chaque électeur a une et une seule voix. Il n’en a pas toujours été ainsi puisque, jusqu’en 1919, les électeurs plus riches ou les plus instruits avaient plusieurs voix. On appelait cela le vote plural.

Vote secret

Pour que les électeurs puissent voter sans aucune pression, le vote est secret. L’électeur doit être seul dans l’isoloir. Il peut pourtant, s’il le veut, être aidé par un membre du bureau de vote. L’électeur doit aussi plier son bulletin de vote et le déposer dans l’urne.

Vote obligatoire

En Belgique, voter est un droit mais également un devoir. Toutes les personnes qui remplissent les conditions pour être électeur reçoivent une convocation. Sauf les électeurs étrangers originaires de l’Union européenne qui doivent s’inscrire pour aller voter.

Les électeurs belges et les électeurs étrangers inscrits sont obligés, le jour des élections, de se présenter au bureau de vote. S’ils ne se rendent pas au bureau de vote, ils risquent une amende. Une première absence non justifiée peut être punie d’une réprimande ou d’une amende de 25 et 50 €. Mais si l’électeur ne se présente pas une nouvelle fois, l’amende peut monter jusqu’à 125 €.

Si l’électeur ne se présente pas 4 fois en 15 ans, il peut être rayé des listes électorales pendant 10 ans. Et il ne peut pas non plus être nommé, diplômé, ni récompensé par une autorité publique pendant ces 10 ans..

Et si l’électeur ne peut pas aller voter ?

L’électeur qui ne se présente pas le jour de l’élection doit le plus rapidement possible envoyer une lettre pour se justifier au juge de paix de son canton. En effet, seul le juge de paix du canton auquel appartient la commune dans laquelle l’électeur est inscrit peut décider si son absence est justifiée ou pas.

Scrutin proportionnel

En Belgique, on attribue les sièges de députés à la proportionnelle. Cela veut dire que, si dans une circonscription électorale, il y a dix sièges de députés, ces sièges sont répartis en proportion du nombre de votes que chaque parti a obtenus.

Ainsi,
• le parti A a 50% des votes et obtient 5 sièges ;
• le parti B a 20% des votes et obtient 2 sièges ;
• le parti C a 30% des votes et obtient 3 sièges

Dans d’autres pays, on attribue les sièges à celui ou ceux qui ont obtenu le plus de voix. Ce système est le scrutin majoritaire. Le scrutin majoritaire est notamment employé en France. Ce système est plus facile à mettre en œuvre que le suffrage proportionnel. Mais ceux qui n’ont pas obtenu la majorité ne sont pas du tout représentés. Mais dans ce cas, les idées des électeurs sont moins bien représentées.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0