Accueil > Cahiers > Pauvre de nous (...) > Le sans-abrisme, un


Le sans-abrisme, un fait divers, et après ?

dimanche 1er mars 2009

Les personnes sans-abri ? Pendant les mois froids de l’année, on en parle dans les faits divers, « un SDF retrouvé mort de froid à la gare du Midi à Bruxelles ». Et après…

Les sans-abri sont les personnes les plus « visibles » de la grande pauvreté dans nos villes. Et pourtant le sans-abrisme est mal connu. En Belgique, il y aurait 17 000 personnes sans-abri. C’est une estimation. Car il n’existe pas de recensement officiel du nombre de sans-abri. Et c’est pareil dans les autres pays de l’Union européenne. Il faut dire que ce n’est pas simple de cerner le sans-abrisme. Qu’est-ce qui fait qu’une personne se trouve sans-abri ? Pas de logement à un prix abordable, pas d’aide sociale adaptée, pas d’emploi ou un emploi pas assez payé, la pauvreté, la violence au domicile conjugal pour les femmes, une mauvaise santé physique ou mentale, la drogue,… Une ou plusieurs causes sociales qui peuvent se combiner à une situation personnelle fragile.

Lutter contre le sans-abrisme, c’est très compliqué : « il ne suffit pas de… ». Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Avec le Plan de Lutte contre la Pauvreté, on connaîtra mieux le problème grâce à des études, par exemple, sur la situation des femmes sans-abri. Pour mieux « combattre » ce problème, il faut mieux le « connaître ».

Le Plan propose aussi d’améliorer les mesures d’urgence. Par exemple, l’hiver, on pourrait améliorer l’accueil des personnes sans-abri en utilisant les casernes de nos soldats. Le Plan s’attaque aussi aux causes. Et par exemple, aux expulsions. Une personne expulsée de son logement n’est pas toujours relogée. En plus, il y a les expulsions sauvages ou illégales surtout dans les logements où vivent les personnes précarisées. Une des propositions du Plan est que le ministère de la Justice fournisse des données sur les marchands de sommeil et punisse plus les propriétaires qui expulsent illégalement leurs locataires. Ces propriétaires devraient aussi dédommager les locataires qu’ils ont expulsés sans respecter la loi.

2 Messages

  • 4 avril 2011 21:07, par Cati fata

    ce que j’ait était entrènne de chercher

  • 4 avril 2011 21:08, par Cati fata

    merci

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0