Accueil > Qui sommes-nous (...) > Le côté obscur du (...)


Ecrire pour être compris... Naturellement, ça va de soi... Enfin, pas tant que ça. Il y a des moments où celui qui nous parle emploie exprès un langage compliqué... Pour mieux nous endormir. Qu’en disaient les Inconnus ?

Le côté obscur du langage...

lundi 10 février 2014

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0