Accueil > Cahiers > Concert pour 27 (...) > Le budget de l’Europ


Le budget de l’Europe

jeudi 1er mai 2008

La croissance durable

En 2008, pour la première fois, c’est la politique de croissance durable qui est le premier poste de dépenses. La croissance durable, c’est la cohésion et la compétitivité.
• La cohésion, c’est une aide pour que les régions les moins prospères rattrapent les autres régions.
• La compétitivité, c’est favoriser les réseaux de transport et d’énergie en Europe (le tunnel Lyon-Turin, par exemple), aider la recherche européenne sur la santé, le projet de navigation par satellite, Galileo.

L’agriculture

Elle a longtemps été le premier poste des dépenses et est souvent très discutée. En 2008, 36,8 milliards d’euros aident directement les agriculteurs. Cela leur garantit un revenu minimum et évite des surproductions (gel des terres, jachères, quotas). Les agriculteurs doivent respecter aussi des règles pour protéger l’environnement et le bien-être des animaux.

Le développement rural et l’environnement

• La moitié de la population de l’UE vit à la campagne. L’UE aide à la protection de l’environnement, à la lutte contre le réchauffement climatique,…
• L’UE favorise aussi la pêche « durable » (éviter de pêcher trop de poissons, par exemple).
Acteur mondial
• Les pays candidats à l’Union européenne reçoivent une aide pour préparer leur entrée dans l’Union européenne.
• Aide aux pays en développement.
• Des interventions urgentes pour répondre aux besoins de populations (kosovo et Palestine).
Citoyenneté, liberté, égalité et justice
• Aide les Etats membres à gérer les migrations : Fonds d’Intégration des immigrés mais aussi Fonds du retour et organisation de vols de retour communs.
• Lutte contre les violences envers les enfants, les adolescents et les femmes (Projet Daphné).
• Améliorer la sécurité des produits et des services commercialisés dans l’Union.
Autres dépenses
Frais d’administration, par exemple.

L’argent de l’Union européenne vient en grande partie des Etats membres.

Tous les Etats ne versent pas la même chose. Cela dépend de leur richesse nationale et de leur développement. Le budget de l’Union représente un peu plus de 1% de la richesse créée dans les 27 pays de l’Union. En 2007, cela faisait 0,80 euro par jour et par citoyen de l’Union.

Partie du revenu national brut
Chaque Etat verse 0,73% de son revenu national brut. C’est le même pourcentage pour tous les pays membres.

La TVA
Une partie de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de chaque Etat membre.
La TVA est une taxe indirecte prise sur la vente des biens et des services. L’acheteur paie la TVA au vendeur. Le vendeur doit la rendre à l’administration des Finances.

Une autre partie de l’argent du budget vient des :
Droits de douane et droits agricoles
Il s’agit d’argent perçu sur les produits qui viennent de l’extérieur de l’Union européenne.

Autres
Les impôts payés par le personnel qui travaille pour l’Union, les amendes payées par les entreprises qui n’ont pas respecté les règles européennes,…

1 Message

  • 31 juillet 2008 00:35, par CVré

    C est plus le coin de Roger , c est un bon coin à lire et à protéger !
    Comment se fait il que vos commentaires soient si peu revendiquer alors que vous dites tant de vérités !

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0