Accueil > Cahiers > 100 ans après la (...) > La guerre 14-18 (...)


Les bandes dessinées de Jacques Tardi parlent souvent de guerre. Tardi montre que la guerre, c'est moche, absurde et désespérant. Il a publié plusieurs albums bien utiles à lire, cent ans après le début de la première guerre mondiale, la guerre 14-18.

La guerre 14-18 par le dessin de Tardi

Isabelle Albasini

samedi 17 janvier 2015

Jacques Tardi est un auteur de bandes dessinées. Il est né en 1946, pendant la deuxième guerre mondiale. C’est un auteur engagé. Il a souvent dénoncé, à travers ses personnages la misère sociale, les profiteurs, la xénophobie. Tardi est aussi profondément antimilitariste. Ses histoires sont tragiques et désespérées.
Il tire aussi des sujets de la littérature populaire : le roman feuilleton ou le roman policier. Ainsi son album « Les Aventures d’Adèle Blanc-Sec » est adapté d’un roman feuilleton. Et sa série « Nestor Burma » est adaptée des romans policiers de Léo Malet. Jacques Tardi a aussi mis en images des romans de Louis Ferdinand Céline et de Jules Verne. Et même des films d’Orson Welles…

Et la guerre 1914-1918

La guerre 14-18 est un des thèmes qu’il aborde le plus souvent.« C’était la guerre des tranchées » parle de la vie de simples soldats durant la première guerre mondiale. Cet album en 2 volumes est basé sur les témoignages de ses grands-parents. Sa bande dessinée « Putain de guerre ! » parle aussi de ces quatre années de guerre.
Dans « Putain de guerre », Tardi raconte en deux volumes, la guerre 14-18. La bande dessinée commence avec des couleurs éclatantes. Les couleurs du costume d’un petit soldat français qui, en 1914, part pour une guerre qu’il croit pouvoir terminer bien vite et rentrer chez lui.
Mais au fil des années de guerre, l’ambiance devient de plus en plus grise, de plus en plus pesante. Ce n’est plus l’enthousiasme. La réalité brutale de la guerre envahit les pages : les dessins de Tardi sont très détaillés, réalistes et parfois très crus. Ils sont souvent en noir et blanc ce qui donne une impression plus noire encore.

Une BD très bien documentée

Pour « Putain de guerre ! », Tardi a travaillé avec un historien : Jean Pierre Verney. L’historien a rassemblé des documents d’époque, des photos, des journaux mais aussi des archives militaires, ou des lettres intimes.
Grâce à cet assemblage entre le travail précis et rigoureux de l’historien et la force émotionnelle des dessins de Tardi, les deux tomes de « Putain de guerre » sont des albums incontournables sur la première guerre mondiale.
Cela bouleverse le lecteur, cela le fait réfléchir sur les comportements des hommes dans des situations extrêmes. Tardi nous montre nos sentiments tantôt vils tantôt sublimes.

"Putain de guerre" est aux Editions Casterman en deux volumes, environ 16 euros le volume

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0