Accueil > Cahiers > La dernière histoire > La Wallonie existe


La Wallonie existe !

jeudi 1er novembre 2007

Namur est la capitale politique de la Région wallonne. Et à Namur, le gouvernement wallon est à « l’Elysette ». On compare ainsi le siège du gouvernement wallon à l’Elysée, le palais de la Présidence de la République française. Il y a aussi d’autres capitales en Wallonie. Charleroi est la capitale sociale. Le Forem, la Société wallonne du Logement, par exemple, sont à Charleroi. Liège est la capitale économique. Le Conseil économique et social est à Liège. Mons est la capitale culturelle. Verviers est la capitale de l’eau. Certains disent que la Wallonie n’a pas vraiment de centre. Que la Wallonie n’est qu’un ensemble de sous-régions et qu’il n’y pas d’identité wallonne.


Photo : Flémal

On ne pouvait pas dire la même chose en 1960-1961. C’était la grande grève générale de l’hiver 1960-1961, appelée aussi « la grève du siècle ». A l’époque, le Congo venait juste d’être indépendant (en juin 1960). Et, depuis quelques années, l’économie belge allait déjà moins bien. Le gouvernement belge voulait redresser le budget de l’Etat. Pour cela, il avait notamment prévu de diminuer les budgets sociaux. En 60-61, un peu partout dans le pays, les travailleurs se sont mis en grève : les cheminots et les fonctionnaires des services publics, et beaucoup de travailleurs d’entreprises privées… Mais c’est surtout en Wallonie et dans les centres industriels de Charleroi et de Liège que la grève a été la plus forte. Et très vite, la grève est devenue le symbole du combat wallon.

Les syndicalistes, les hommes de gauche et les militants wallons veulent alors une Wallonie plus autonome. On parle de « fédéralisme et réformes de structures ». On veut limiter le pouvoir des grosses entreprises financières, créer des outils publics régionaux pour réorienter l’économie, démocratiser la vie des entreprises privées et publiques. Mais la grève sera un échec.

C’est aussi vers cette époque que la Flandre rattrape l’économie wallonne. L’avance économique de la Flandre va augmenter dans les années 1960 et 1970. En 1970, les communautés seront créées. Mais la division du pays en Régions ne commence qu’en 1980. Les temps ont changé. En 2005, la Région wallonne a lancé les actions prioritaires pour l’avenir wallon, autrement dit le Plan Marshall. On n’en est plus aux « réformes de structure » des années 1960. On n’en est plus au grand combat wallon des années 1960. Mais c’est un début pour un redressement de la Wallonie.

Thierry Verhoeven

2 Messages

  • 2 février 2010 23:18, par Super Résistant

    Je sais que Namur est capitale de la Région wallonne depuis le 11 décembre 1986 et que les autres "capitales" le sont depuis 1989. Savez-vous depuis quelle date exactement et s’il existe un décret l’officialisant ?

  • 5 février 2010 11:41, par Thierry Verhoeven/Rep. à Super Résistant

    Je n’ai pas, sous la main, la référence précise du décret pour les autres capitales de la Wallonie.
    Cette référence doit être liée à l’officialisation des sièges des organismes régionaux (SRIW, SWL, …)

    Par ailleurs, si vous ne le connaissez pas encore, vous pouvez consulter l’intéressant article de J.P. Hiernaux sur l’histoire de Namur, capitale de la Wallonie sur :
    www.wallonie-en-ligne.net/Encyclopedie/Thematiques/Notices/Namur-capitale.htm

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0