Accueil > Cahiers > Charlie, le Prophète > L’oeil des dessinateu


L’oeil des dessinateurs

jeudi 5 mars 2015

Des dessinateurs du monde entier ont réagi en dessins aux attentats contre Charlie Hebdo et la liberté de la presse...

Charles Schulz, le dessinateur qui a créé les Peanuts et Charlie Brown. Charlie Hebdo s'appelait ainsi à cause de Charlie Brown ... Et de Charles de Gaulle. Pope un dessinateur australien dessine le tueur qui dit : il a dessiné le premier. Boulet, un dessinateur français déclare que les canards voleront toujours plus haut que les fusils. Autrement dit, les canards, les journaux seront toujours plus forts que la violence. Francisco Javier Olea, un illustrateur chilien, lance un appel : Prenons les armes, compagnons. Gilles Rochiez, dessinateur français, rappelle à sa façon que dessiner peut être dangereux... Joep Bertram, un dessinateur néerlandais représente Charlie décapité par un extrémiste et qui continue à le provoquer. Rémi Malingrëy, dessinateur français à Libération, rappelle que la seule arme de Charlie était le rire... Tommy, dessinateur français à Libération évoque l'arrivée des dessinateurs de Charlie Hebdo au ciel. Il imagine Dieu accablé par cette arrivée... Gee, un dessinateur français imagine les 4 dessinateurs assassinés au paradis... Le Newyorker, journal américain a édité ce dessin blanc avec cette légende : Profitez de ce dessin ethniquement, religieusement, et politiquement correct, de façon responsable. Merci. Ali Dilem, écrivain algérien écrit : Dieu est humour... Un jeu de mot avec : Dieu est amour, un principe que l'on retrouve dans la plupart des religions. Anuar, un dessinateur égyptien déclare : Longue vie au sarcasme. Omar Abdallat, un dessinateur jordanien représente le cerveau d'un extrémiste. Hassan Bleibei, un dessinateur libanais montre que la violence blesse Charlie Hebdo, mais aussi les musulmans.
Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0