Accueil > Cahiers > 70 ans de paix, (...) > Je n’ai rien dit


Ce poème a été écrit par Martin Niemöller, un pasteur protestant allemand. Au moment où le pouvoir nazi monte en Allemagne, ce pasteur lance un appel aux autres pasteurs pour résister aux mesures antisémites. Elles sont contraires aux principes de tolérance énoncés par la Bible. Martin Niemöller crée la « Ligue d'urgence des pasteurs ». Cette ligue regroupe 6 000 pasteurs en Allemagne et est soutenue par des pasteurs de l’étranger. Martin Niemöller est mis en retraite, puis arrêté et envoyé dans un camp de concentration. Il écrit ce poème à Dachau en 1942. Après la guerre, il devient un militant pacifiste.

Je n’ai rien dit

Martin Niemöller

lundi 9 juin 2014

Téléchargez un exercice pédagogique en bas d’article

Je n’ai rien dit...

Quand ils sont venus chercher les communistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,

Et il ne restait plus personne pour dire quelque chose

Poème attribué à Martin Niemöller, pasteur (camp de concentration de Dachau, 1942)

Un exercice pédagogique à propos de ce poème

Word - 37 ko

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0