Accueil > Cahiers > Lumière sur Internet > Internet, c’est (...)


Internet, c’est quoi exactement ?

Introduction

jeudi 1er mars 2007

Internet est un réseau de réseaux. Mais qu’est-ce qu’un réseau ? Ce sont des ordinateurs qui sont reliés entre eux. Pourquoi faire ? Tout simplement pour envoyer et recevoir des informations.

Grâce aux réseaux, on peut échanger à distance des informations, des messages, du son, de la vidéo, sans bouger de chez soi. Mais il y a plusieurs sortes d’ordinateurs et beaucoup de réseaux. Chaque ordinateur parle son propre langage informatique. Ils ne se comprennent pas entre eux. C’est comme dans la vie réelle : quelqu’un qui ne lit que l’anglais ne comprend pas un texte écrit en français. Pour que tout le monde comprenne tous les textes, il faudrait une seule et même langue. En informatique, c’est fait. C’est Internet. Internet relie les réseaux d’ordinateurs en leur proposant de parler un même langage. Un réseau connecté à Internet se met à « parler » cette langue. L’idée d’un langage informatique commun à tous les ordinateurs est au cœur d’Internet. Ce langage s’appelle le protocole TCP/IP. C’est parce que tous les ordinateurs comprennent le TCP/IP, qu’ils parviennent à échanger de l’information sans problème.

Le rêve d’Internet

Internet est né du rêve d’un groupe d’ingénieurs. Ils voulaient créer un espace électronique totalement libre, que personne ne contrôlerait. Un espace où chacun pourrait s’exprimer librement et publier ce qu’il voudrait. C’est pourquoi Internet n’a pas de véritable centre. Il n’existe pas sur Internet une autorité centrale qui décide ce qui est permis ou non. Il est donc difficile pour les Etats de créer des lois qui contrôlent Internet. Tout le monde peut se connecter sur Internet et aller où il veut sans demander d’autorisation. Internet est une véritable révolution dans la manière de communiquer et de s’informer. Pour se réaliser, ce rêve a connu de grandes étapes.

En 1969, le réseau ARPA est créé. Il permet de relier les ordinateurs de quatre universités américaines. Ce réseau est l’ancêtre d’Internet.

En 1974, Vinton Cerf et Bob Kahn, deux ingénieurs américains, créent le protocole TCP/IP. Ce langage commun va être utilisé sur le réseau ARPA. Grâce au TCP/IP, les réseaux vont pouvoir se connecter entre eux. Internet est né. Mais il est encore réservé à des experts en informatique. Il faudra attendre les années 1990 pour voir arriver le fameux Web. Tim Berners-Lee crée un langage, le HTML. Avec ce langage, on crée des pages électroniques. Ces pages ressemblent à des pages imprimées. Elles se lisent facilement sur un écran. Ces pages sont lues par un logiciel appelé navigateur. Grâce au Web et aux navigateurs, il n’est plus nécessaire de taper des codes informatiques pour aller sur Internet. Pour profiter de toutes les informations que l’on trouve sur le Web, il suffit de savoir lire un écran, d’utiliser une souris et un clavier. Internet s’ouvre alors au grand public. Depuis quelques années, Internet est présent partout dans le monde. Aujourd’hui, on parle même du Web 2.0. Ce Web 2.0 rend la communication et l’information encore plus facile.

Que peut-on faire sur Internet

Sur Internet, on peut faire sur beaucoup de choses. On peut envoyer des messages, lire des informations, regarder des vidéos, écouter de la musique, discuter en direct avec des internautes du monde entier. On appelle cela les services d’Internet. Le plus célèbre de ces services est le Web. Il donne accès à presque tout ce qu’il est possible de faire sur Internet. Le Web est composé de sites. Un site, c’est un peu un magazine qu’on lit sur un écran. Tout comme les revues sur papier, les pages des sites proposent du texte, des photos. En plus, on y trouve des vidéos, des jeux animés, de la musique, on peut envoyer des messages, … Il s’agit véritablement de pages multimédias. Ces pages sont reliées entre elles par des liens. Un lien est une phrase, un mot, un titre. Avec la souris, on clique sur le lien et on passe d’une page à une autre. On dit alors que l’on surfe sur Internet.

De quoi a-t-on besoin pour aller sur Internet ?

Pour aller sur Internet, il faut tout d’abord un ordinateur. L’ordinateur doit avoir un logiciel que l’on appelle un navigateur. Les navigateurs les plus connus sont Internet Explorer, Firefox, Opera, Safari… Les ordinateurs modernes sont toujours équipés d’un de ces navigateurs. C’est dans le navigateur que l’on peut voir les pages du Web.
En plus de ce navigateur, il faut aussi un fournisseur qui donne accès à Internet. Il existe plusieurs fournisseurs d’accès : Belgacom, Tiscalinet, Scarlet, etc. Dans certaines communes, le fournisseur peut être la société de télédistribution. Comme Brutélé à Charleroi, par exemple. Enfin, l’ordinateur doit être relié à un modem. Le modem relie l’ordinateur à la prise de téléphone ou de télévision. Le modem connecte l’ordinateur à Internet.

Et le prix ?

Les prix varient selon les fournisseurs. On paie une somme qui va de 30 à 40 euros par mois pour être abonné. Selon le prix, on peut surfer plus ou moins vite et récupérer plus ou moins d’informations.

Quelques chiffres

Comme la carte le montre, (VOIR LA CARTE), au niveau mondial, les taux de pénétration les plus élevés se situent en Amérique du Nord, en Europe, en Australie, en Nouvelle Zélande et dans certains pays asiatiques (Corée, Japon,…). Au niveau de l’Europe, de manière générale, ce sont les pays de l’Ouest qui présentent les plus forts taux de pénétration. En Belgique, un ménage sur deux est connecté à Internet.

4 Messages

  • 14 février 2010 17:08, par safae

    merrcii beaucoup c ca que je recherche

  • 28 février 2011 15:30, par steven

    oui maitenant c’est un peu claire

  • 28 février 2011 15:31, par conneel

    thnx a lot,dat what i been searchin

  • 18 avril 2012 19:38, par naïf et vieux .com

    Internet c’est comme la vie c’est inter tatine de Merde.
    J’adorrrrrrrrr.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0