Accueil > Articles > Inégalité, les femmes


Inégalité, les femmes gagnent toujours moins

vendredi 12 mars 2010

A l’occasion de la journée internationale du droit des femmes, la Confédération syndicale internationale sort une enquête sur la façon dont les femmes prennent des décisions dans leur vie professionnelle. L’enquête a été faite par Internet dans 43 pays. La CSI a aussi analysé les lois qui favorisent l’égalité au travail entre les hommes et les femmes dans 7 pays. La conclusion est sans surprise : il y a toujours des inégalités. 

Les femmes doivent toujours, plus que les hommes, élever des enfants et faire le ménage. Les femmes sont plus présentes sur le marché du travail mais elles rencontrent plus d’obstacles que les hommes dans leur vie professionnelle. Elles n’ont pas les mêmes possibilités que les hommes. Les femmes travaillent souvent à temps partiel. Elles sont plus nombreuses que les hommes dans les emplois à statut inférieur. Elles sont moins nombreuses que les hommes dans les emplois à statut supérieur.

Inégales malgré la loi

Il y a donc toujours une inégalité homme/femme dans le travail. Même si la loi prévoit l’égalité, beaucoup reste à faire. Mieux partager les tâches ménagères, lutter contre les discriminations, créer plus de garderies, ...

Les femmes avec enfants gagnent moins que les hommes  : en moyenne, un tiers de salaire en moins. En effet, les femmes font beaucoup plus les corvées que leur conjoint. Cela freine leur progression professionnelle. Selon l’étude, les mères gagnent l’équivalent de 68% du salaire des hommes. Les femmes acceptent, par exemple, plus facilement un temps partiel pour s’occuper des enfants et du ménage. Elles ont plus de difficultés que les hommes pour concilier la vie familiale et la vie professionnelle.

Les employeurs sont aussi responsables des inégalités entre hommes et femmes au travail. Dans plusieurs pays, la loi oblige à l’égalité de salaire homme/femme. Et pourtant, même dans ces pays, certains employeurs paient les femmes moins que les hommes. Ils font aussi pression pour que les femmes ne prennent pas tout leur congé de maternité.

On peut souligner dans l’enquête plusieurs éléments :

- C’est le salaire et la reconnaissance du travail qu’ils font qui motivent les hommes et les femmes à travailler.

- Les femmes ont le même désir de carrière que les hommes. Mais, dans les faits, elles n’ont pas accès à la même carrière. Et d’ailleurs, les femmes ont une moins bonne opinion de leur avenir professionnel que les hommes.

- Plus de femmes que d’hommes sont surqualifiées par rapport à l’emploi qu’elles ont.

- Les femmes qui ont des enfants ont moins souvent un emploi à temps plein que les femmes sans enfants.

- Par contre, les hommes qui ont des enfants ont plus souvent un emploi à temps plein que les hommes sans enfants.

- Les hommes qui ont des enfants ont tendance à compter sur leur compagne pour faire la plupart des tâches ménagères et familiales.

Le rapport complet de la CSI : http://www.ituc-csi.org/IMG/pdf/pdf_women_une__FR.pdf

A lire
Notre article sur la journée des femmes : Journée des femmes, combattre, encore et toujours
http://cours.funoc.be/essentiel/article/article.php?id_art=2401

Notre dossier : Egalité des chances

A voir
Le clip sur les femmes au travail

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0