Accueil > Articles > Immeuble détruit (...)


Immeuble détruit rue Léopold à Liège

mercredi 3 février 2010

A Liège, le jeudi 27 janvier au matin, une explosion, probablement due au gaz a eu lieu dans un immeuble de la rue Léopold. L’explosion a été tellement forte que les vitres des immeubles du quartier ont été soufflées.

Peu après l’explosion, la façade de cet immeuble s’est effondrée. Les secours étaient sur place. Juste après l’effondrement, on était sans nouvelles de 18 personnes.
Il aura fallu presque une semaine pour retrouver les survivants et les corps des victimes dans les décombres de la maison. Le bilan, une semaine après la catastrophe, est de 13 morts et une vingtaine de blessés. Le quartier est gravement touché. Il a fallu consolider certains bâtiments. Et il a fallu évacuer 84 immeubles du quartier. 500 personnes sont sans abri.

Il reste beaucoup de questions sur les causes et les circonstances du drame.

On ne sait pas encore d’où provenait la fuite de gaz. Le bâtiment n’était pas assuré mais il répondait aux normes de sécurité de gaz et d’électricité. Aucun locataire n’utilisait de bonbonne de gaz. Les spécialistes du gaz avaient bien été appelés sur place le samedi pour une odeur de gaz mais ils n’avaient rien trouvé.

L’enquête a été confiée à la police fédérale. Les cinq compteurs de l’immeuble devront être examinés par des spécialistes. Il faudra encore attendre les résultats des médecins légistes qui doivent examiner les corps. Et les enquêteurs devront entendre les blessés qui ont été évacués dans différents hôpitaux.

Après l’explosion, la solidarité s’est organisée. De nombreuses personnes ont déposé des vêtements, des jouets, du matériel de toilette pour les sinistrés.

Mais ce qui manque maintenant, ce sont des logements. Les dégâts causés aux maisons sont importants et il faudra du temps avant que les sinistrés puissent rentrer chez eux. La ville de Liège a mis en place un numéro vert 0800/94.000 pour les propositions de logement aux personnes sinistrées. Le bourgmestre de Welkenraedt a annoncé qu’il allait proposer aux sinistrés de l’explosion de Liège certains logements sociaux de sa commune. Il invite les autres communes de la région à faire la même chose : "Si les 84 communes de la province province une des divisions géographiques et administratives du pays de Liège sont solidaires, toutes les victimes devraient pouvoir être relogées dans un délai de 6 semaines".

LM

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0