Accueil > Articles > Graphomane à perpétui


Amélie Nothomb, une écrivaine à succès, une écrivaine belge, une écrivaine qui écrit des histoires extraordinaires en observant des situations ordinaires.

Graphomane à perpétuité

Amélie Nothomb

samedi 1er janvier 2005

Ses livres se vendent comme des petits pains. Et se dévorent
comme un
petit déjeuner au lit après une longue nuit blanche. Il n’y
a pas à dire, elle sait écrire, elle sait raconter les histoires,
prendre le lecteur au fil des pages et le tenir en haleine jusqu’à la
dernière ligne.

Elle, c’est Amélie Nothomb. Présente à chaque
rentrée
littéraire, depuis douze ans, adaptée au cinéma, au théâtre,
et même à l’opéra, elle est traduite dans le monde
entier (en 35 langues !). Quand « Stupeur et tremblements » sort
en format de poche en 2001, il se vend à 340 000 exemplaires. L’année
suivante, à 173000 et en 2003, avec la sortie du film, les ventes sont
relancées. Amélie Nothomb intrigue, fascine ou irrite, mais ne
laisse pas indifférent.

Parcours des mots

Un cahier à spirales, sans ratures. Une écriture
qui vole d’un
bord à l’autre de la page et poursuit à la ligne suivante.
Seuls les paragraphes viennent donner la respiration. Amélie écrit
depuis qu’elle a dix-sept ans. Elle écrit beaucoup. Elle a 25
ans lorsque Albin Michel publie son premier roman, « Hygiène de
l’assassin ». Et depuis, elle nous en livre un nouveau chaque année.
Le meilleur de ce qu’elle produit.

Son écriture est nerveuse. On
la suit, en haleine. Elle enlace ses personnages et vous prend la main pour
vous entraîner dans son monde. Ses romans
sont écrits à la première personne, la plupart du temps.
Comme des autobiographies dans lesquelles on entre facilement. Mais attention,
munissez-vous d’un dictionnaire. L’auteure aime les mots. Les mots
rares et précieux comme les mots crus. Franche, directe, elle n’hésite
pas à dépeindre le macabre d’une situation pour vous y
glisser. Elle n’hésitera pas non plus à utiliser l’argot
si besoin est. Normal, elle est comme ça, elle parle comme ça.
Elle prend sa source dans la rue, les bus et tramways de Bruxelles.

C’est
la ville où elle préfère écrire, "tombant enceinte"
de ses livres à tout bout de champ dans les transports en commun où elle
rencontre ses personnages monstrueux. Dans le TGV, en navette rapide de Paris à Bruxelles,
c’est pareil : un moment unique en dehors du temps, à observer
les autres et à concevoir l’intrigue d’un prochain roman.
Juste comme ça, en épiant une conversation, en observant son
voisin,... Amélie Nothomb est aussi une lectrice assidue de la Bible.
Elle trouve que le scénario est picaresque , avec des histoires dans
les histoires. Elle trouve aussi que le Christ est un beau personnage de roman.
Ajoutez à cela les nombreux souvenirs d’une enfance passée à voyager
et vous comprendrez déjà mieux cette plume riche et colorée
qui puise sans relâche dans le quotidien en y apportant son lot d’imaginaire
propre.

Catherine Tellier

Amélie Nothomb en quelques faits

  • Naissance 1967, au Japon. Adolescence au Bangladesh, Birmanie,
    Laos, Chine, Japon
  • Famille fille de l’ambassadeur de Belgique à Rome,
    baron et écrivain et petite-nièce de Charles Ferdinand Nothomb,
    figure emblématique du Parti Social Chrétien
  • Aristocrate, ce dont Amélie Nothomb ne semble pas se
    soucier
  • Etudes en 1984, Amélie a 17 ans et met les pieds sur
    le sol belge pour la première fois. Elle entame une licence en philologie
    romane à l’ULB. C’est une période de solitude
  • Lieu de résidence Bruxelles, mais Amélie Nothomb
    vit aussi beaucoup à Paris et voyage le reste du temps (salons du
    livre, rencontres de journalistes, présentations de ses livres traduits, ...)

Les romans d’Amélie Nothomb


Hygiène de l’assassin


Le sabotage amoureux

Les combustibles

Les catilinaires

Péplum

Attentat

Mercure

Stupeur et tremblements

Métaphysique des tubes

Cosmétique de l’ennemi

Robert des noms propres

Antéchrista


Biographie de la faim

     

 


Une biographie

A lire, en plus, « Amélie Nothomb de A à Z,
portrait d’un monstre littéraire », de Michel Zumkir
(écrivain et critique littéraire), Editions Le Grand Miroir,
septembre 2003
L’auteur a préféré découper le fruit
de ses recherches, les classant par ordre alphabétique, afin de
laisser au lecteur sa propre lecture (sa propre définition) de
l’écrivaine. Enrichi d’entretiens avec des proches,
des membres de sa famille, des acteurs du monde du livre, illustré de
photos personnelles, ce portrait aide à mieux comprendre.


Un site

A consulter : www.multimania.com/fenrir/nothomb.htm -
On y trouve des entretiens, des extraits d’émissions de télé ou
de radio, des analyses de ses livres et la mailing list Péplum - Créé et
entretenu par Benjamin Thiry, psychologue en milieu carcéral

62 Messages

  • 21 février 2005 17:32, par Albert

    D’accord avec Jeanne, Amélie, elle écrit bien.

    Mais je trouve qu’il y a des auteurs beaucoup mieux.

  • 21 février 2005 17:34, par Jeanne

    Amélie Nothomb me fait rêver. J’adore ces livres. Elle écrit mieux que
    beaucoup d’hommes.

    Dommage que ces romans sont si courts.

  • 21 février 2005 17:34, par Fanny

    j’aime pas

  • 21 février 2005 17:34, par Baby

    Je viens de finir Stupeur et tremblement, une vision fantastique du Japon.

    Terrible roman, à lire d’urgence…

  • 21 février 2005 18:02, par Anonyme

    J’ai jamais rien lu de Nothomb, mais l’article me donne envie de commencer. Quelle livre dois-je acheter d’abord ?

  • 31 mars 2005 20:05, par Fanny

    J’adore !

  • 1er avril 2005 17:19, par Audrey

    pour commencer,"Stupeur et tremblements", c’est bien."Péplum" est à mon sens tout à fait extraodinaire.Personnellement, j’ai commencé par ses romans plus autobiographiques.dans l’ordre :"Métaphysique des tubes", "Sabotage amoureux", "Stupeur et tremblements" et puis bien sûr "Biographie de la faim" puisqu’il reprend un peu tout ça.Mais pas à lire en premier...

  • 4 mai 2005 07:37, par Christian (QC)

    Amélie Nothomb : Libère sa dualité dans ses écrits ; lesquels on consomme, absorbe et implose comme le fait la singularité du trou noir. Dans un débit toujours rapide et excessivement chargé, lire ses mots, ses sarcasmes, ses allusions aux éternels sophismes de ce monde ; elle nous envoie - en pleine figure - à la fois sa propre réalité et la nôtre du même coup. Elle est un délice, exquise, naturelle, elle-même. Les lecteurs de l’auteur en sont transformés, chacun à leur façon, dans leur interprétation mais toujours guidé par le chemin que sa plume a choisi. Elle est savoureuse, et oui, la faim, c’est elle.

  • 19 mai 2005 15:51, par me

    grande dame que j’admire et qui a une plume en or. J’ai lu tous ses bouquins sans aucune exception et je serais pas capable de dire lequel j’ai préféré. Je les ai tous aimés... et pour ce qui est de la longueur limitée, je trouve ça bien puisque révoltant et ça donne envie d’acheter le prochain qui ne manquera pas de sortir à la rentrée 2005...

  • 21 mai 2005 11:29, par Hélène,14 ans Belgique

    Je l’adore, c’est un auteur génial.j’ai lus presque tous ses livres ! Et ceului, que j’ai préféré a été "Robert des noms propres."Et tout ses autre."Stupeurs et Tremblement ne m’as pas plus, ca trainai top en longeur ;

    Elle est fantastique et je fais un expo sur elle, sivous avez des adresses ou des infos. passez les moi, SVP
    Merci d’avance !!!

  • 18 août 2005 12:26, par sam du 75

    Mon livre préféré a été Stupeur et tremblement car c’est un livre facile à lire de plus il est très humoristique . Ce livre nous décrit comment les femmes sont encore soumises dans les entreprises . Il nous démontre comment les employé se dévorent entre eux jusqu’a ridiculisé les collègue il n’y a aucune notion de solidarité. Ce livre doit etre un exemple pour toutes les entreprises du monde. En bref je l’ai adorée. Par contre je n’ai pas ressenti de stueur ni de tremblement.

  • 4 octobre 2005 17:33, par Lorena

    alala Amélie Nohomb elle ecrit vrmt tres bien, le premier livre ke j ai lu d elle, c etait "hygiene de l assasin" vrmt trop bien pii la jviens dlire "stupeurs et tremblements pour l ecole" c etait ben ossi mais le premier etait mieux !!! :)

  • 21 octobre 2005 14:00, par gael

    c pourri amélie nothomb on s’ennuie tout le temps

  • 3 janvier 2006 18:44, par 0

    d’accord avec toi gael

  • 5 janvier 2006 15:46, par max

    c vrai quel’on s’ennuie mais elle nous réveille quand elle dit qu’elle se promene nue...

  • 5 janvier 2006 22:45, par Raphael

    Moi je trouve que Amelie Nothomb c’est pas terrible elle raconte des trucs qui sortent de son imagination elle est tarré !!
    si vous voulez un bon auteur dautobiographie : AZOUZ BEGAG !

  • 8 janvier 2006 20:31, par céline

    Nul a chier.

  • 8 janvier 2006 20:32, par pegy la cochonne

    j’ai pas du tt aimé. c’est vraiment nul.

  • 21 février 2006 15:33, par Flamantrose

    Vraie auteure qui donne le plaisir de lire.
    Merci !

  • 2 avril 2006 15:44, par djamai najib

    c’est très court mais un vocabulaire assez riche.

  • 25 avril 2006 14:39, par sourcil

    personellement je pense que pour les livre d’amélie nothomb ou on aime on on aime pas !moi j’adore !j’ai une préférence pour les livres qui raconte une histoire triste avec de l’autodérision des sortes de jeux de mots... Stupeurs et tremblement et un livre que je trouve drôle et agréable a lire.certes certains de ces lirvs sont plus durs a comprendre car le vocabulaire utilisé y a un peu trop dense !mais ils restent sans égal !et pour ce qu’elle tire de son imagination je trouve ça excellent merci à mme nothomb pour ces chefs d’oeuvres !

  • 26 avril 2006 07:25, par ame

    je la deteste

  • 15 mai 2006 02:25, par Penney

    Ici a l’autre but du monde je lis Amelie Nothomb et je l’aime beaucoup. Je crois que le meilleur pour commencer c’est Stupeur et tremblements, mais j’adore Robert des noms propres et Attentat. De la Nouvelle Zelande.

  • 28 mai 2006 18:54, par Jessie G

    j’ai trouver le livre "stupeur et tremblement" terriblement long infinissable et ennuieux c’etais la deuxieme fois que sa m’arrivais (La biblothequere de Gudule) par contre MERCURE etait superbe des page que j’ai devorer entierement malheureusement pas longtemps assez.

  • 24 juillet 2006 17:27, par Ang Reulter

    Illimitons la grève illimitée
    jusqu’à la néosyndicalité !

    Le prout prout syndicat
    C’est Sud éducation !!
    Y’a Sud, Y’a Sud, Y’a Sud

    Les grèves, les motions, les réunions !
    A sud, c’est du Prout Prout Syndicat

    Têtes de noeuds !

  • 8 août 2006 14:31, par William

    Je viens de lire "Métaphysique des tubes", et je cite "comme ça devrait être sinistre de ne pas m’adorer" en évoquant la haine de Kashima-san pour l’auteur alors enfant.
    En opposition, son :"Tu crois en moi ?" lorsqu’elle s’adresse à Nishio-San, qui lui répond "oui car je te connais", convient à ce que j’éprouve pour ce roman et l’auteur.
    Son analyse poétique de l’éclosion de la conscience rejoint ce que j’ai étudié en psycho du développement de l’enfant. Cette perception ethnocentrée dominante, la complexité du ressenti qui n’a pas besoin de mot pour dynamiser la pensée, le sentiment d’hyperconfiance et de toute puissance...
    Son analyse est subtile et d’une maturité qui confirme de qu’elle dit d’elle entre 0 et trois ans qui est la plage de temps de son autobiographie autobiographie récit où l’auteur raconte sa propre histoire dans ce roman. Celui qui n’y croit pas a peut-être malheureusement un déni de cette période qui, l’auteur le prouve féconde toute une vie.

  • 19 août 2006 12:32, par charlie bregman

    L’écriture d’Amélie Nothomb est vive et pleine d’esprit. Son humour est décapant et n’emprunte aucun détour. Elle est capable d’une autodérision admirable et ses romans d’inspiration autobiographique demeurent à mes yeux les meilleurs.
    Pour ceux qui veulent la découvrir, je conseille donc d’abord :
    "Métaphysique des Tubes" et "Stupeurs et tremblements"

    Les autres m’ont moins marqué. Sauf peut-être "Attentat" et "Hygiène de l’assassin".

  • 3 septembre 2006 14:14, par Claire

    Je trouve ses livres fabuleux !D’ailleur estce que quelqu’un aurait le courage de me faire la liste de tous ses livres car je ne la trouve nullepart !!merci d’avance à cette ou ces personne(s) !

  • 5 octobre 2006 14:21, par stéphamélie

    MOi je viens de finir mon 9ème livre sur elle gtrouve que c’est une écrivainexceptionelle avec un talent que d’autre auteur non pas puis elle est très généreuse. je luiest envoyé une lettre elle a voulu m’appeler mais comme j’étais pas la elle ma laisser un message puis ma envoyé une letre avec une foto dédicasée c’est une femme extraodinaire pour moi les meilleurs de ses livres sont "les combustibles", "cosmetique de l’enemi" et "mercure" cet 3 la st a lire d’urgence !!!! bonne lecture

  • 8 décembre 2006 17:14, par Marie

    Moi je vous avous que je ne connais pas... Enfin si, vu que je connais un livre, et j’avoue que j’ai particulièrement adoré celui ci, qui est dans mes favoris. De plus, il parle d’un pays que j’aime beaucoup. Vous avez devinez ? Je parle de Stupeurs et Tremblement, bien sur, que j’ai fini il y a peu de temps, et j’admire Amélie Nothomb qui la écrit. Maintenant, je crois que je vais voir si j’ai les moyens d’avoir " L’hygiène de l’Assasson ", livre dont elle parle pendant une toute petite phrase à la fin, pour dire qu’elle la sorti. En attendant, je vais le relire une fois de plus !

  • 5 avril 2007 09:44, par Laurence

    Quelle esprit cette femme,un bonheur à lire,un régal à écouter,la perle de la Belgique.

  • 14 avril 2007 16:23, par Judith

    elle a raison : comme elle le dit dans Antéchrista, lire n’est pas une fuite, lorsque l’on a des soucis ; mais un moyen de trouver solution à ses problèmes. Dans ses livres Amélie Nothomb décrit les réactions humaines et j’ai rougit de honte et de désespoir en me rendent compte à quel point les humains étaient de mauvaise foi. A l’image de ceux de Prétaxtat Tach, ses romans donnent envie de vomir tellement leur vérité est chocante. Tous les romans sont liés, les moindres détails sont importants, symboliques. J’aime bien.

  • 19 mai 2007 10:13, par graziella et marie

    Très bien.Pour l’hygiène de l’assassin superbe livre qui se lit facilement pour des éléves de 16 ans. L’intrigue sort du commun et nous plonge dans le livre.

  • 17 octobre 2007 11:19, par LES FOLLES DE DIDEROT

    BA EN FAIT ON AIME PAS TROP COSMETIQUE DE LENNEMI CAR Y TROP DE DETAIL ET EN PLUS C EST DOMMAGE QU IL DEVIENT FOU A LA FIN CAR IL PARAISSAIT UN TYPE TRES INTELLIGENT ET TRES PATIENT J AI FAILLI PLEURER CAR IL ES MORT A LA FIN SNIF SNIF LOOOLL FRANCHEMNT TA CRU LA LOOLL BISOU AMELIE JTM

  • 20 mai 2008 08:37, par Morgane

    ses histoires n’ont aucun intéret et surtout pas de sens l’histoire s’arrête brusquement sur une fin idiote ! en conclusion je n’aime pas et je ne lui aurait jamais donné le grand prix de l’académie française

  • 6 août 2008 22:59, par MOLUSQUE

    A+

  • 8 août 2008 02:27, par Miche

    Moi j aim son look et son petit regard noir et espiègle et puis elle aime les Frites Bordel ,les frites de la Pl Flagey com ah que Jonnhy et puis elle aime Bruxelles et la princesse Mathilde
    Et puis ensuite ,elle écrit bien ,elle est un univers à elle toute seule ,j aimerais bien être son amie et aller sur sa planète ,je me demande bien quelle est la marque de son rouge à lèvre ,j ador ,on dirait qu elle mange des cerises toute l année !
    J ai toujours l impression qu un château va apparaître derrière elle et que le grand Meaulnes va venir l embrasser .. ;elle me fait rêver
    Quand on la regarde ,on a l impression de rentrer dans un tableau d un siècle inconnu ,c est un mirage cette petite fille femme !

  • 9 octobre 2008 15:32, par Lion

    if I switch to Japanese, Polish, etc. ,

  • 13 novembre 2008 12:13, par Luetta Mcglone

    I don’t want to receive emails in Italian. ,

  • 24 juillet 2009 13:26, par cialis online

    elccxzdd jkacuwbl sbwkofck

  • 24 juillet 2009 17:21, par cialis kaufen online

    ghiloimf hjugvxrk ybjhywtd

  • 24 juillet 2009 19:02, par viagra online kaufen

    xjkpiare mthgerdn vvufpmpy

  • 24 juillet 2009 19:26, par cialis apotheke

    wmnjroep fusxhorl rnqrxidr

  • 24 juillet 2009 19:52, par cialis shop

    zvthdisw udasisoj ayuwshou

  • 24 juillet 2009 21:10, par cialis costo

    sgskrzrq gbvhzhkv hjaqllfp

  • 24 juillet 2009 23:24, par viagra kaufen

    pswdrexz sgwodarm nipsnyqx

  • 24 juillet 2009 23:44, par viagra generika

    llrtnfeq rbltpsmk mhetflfz

  • 25 juillet 2009 00:38, par cialis

    wymjprcq xicjhrcw pglbomdn

  • 25 juillet 2009 04:36, par viagra online

    fnwlwysl pgyakoqj tswllrrk

  • 25 juillet 2009 05:07, par bestellen cialis

    qtxaasvy jklbtwsz vufmwywd

  • 31 juillet 2009 09:26, par cialis

    zbnkqjra mkuggkxr abzjdply

  • 7 août 2009 09:15, par compra cialis

    yepigfkb qkqrpwkx gvezoirr

  • 7 août 2009 09:52, par farmaco kamagra

    qjoiapbf rzclzyfs zqjojfao

  • 9 août 2009 13:01, par Levitra

    xozmzuxg uyfigpxs atttkmxo

  • 9 août 2009 13:59, par kamagra

    bxxcarob hokwxooa bplzdxob

  • 14 août 2009 09:55, par cialis france

    qowacflo olxafrxv ovimxmon

  • 14 août 2009 13:55, par france viagra

    sitddnss yesqztvx lnmdgtqu

  • 18 août 2009 08:21, par cialis kaufen rezeptfrei

    tydildli yijnpeax pkpynzbf

  • 18 août 2009 12:45, par viagra

    dmwxrpuk nkqwioke nqmpgnch

  • 18 août 2009 13:14, par cialis preise

    jqxfdrwx venbeomq aqkwrqhx

  • 29 août 2009 00:47, par cialis

    isbcetje spngwqld gxubhwqz

  • 29 août 2009 04:29, par acheter du viagra

    sueumaat uwpyhmgq bpxiylre

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0