Accueil > Cahiers > La Belgique d’après > Gouvernement Michel,


Depuis le 7 octobre, la Belgique a un gouvernement fédéral. Un gouvernement pour toute la Belgique mais qui est plus flamand que francophone. Il y a 3 partis flamands : les libéraux du VLD, les nationalistes de la NVA NVA Sigle de la Nieuw-Vlaamse Alliantie. On prend la première lettre de chaque mot. En français : Nouvelle Alliance flamande. et les socio-chrétiens du CD&V. Il y a un seul parti francophone : les libéraux du MR MR Mouvement Réformateur . C'est donc aussi un gouvernement de droite.

Gouvernement Michel, suédoise ou kamikaze ?

Lydia Magnoni

dimanche 26 octobre 2014

On l’appelle le gouvernement « suédoise », à cause des couleurs et du symbole des partis qui ressemblent au drapeau suédois. Il y a le bleu du MR MR Mouvement Réformateur , le jaune de la NVA NVA Sigle de la Nieuw-Vlaamse Alliantie. On prend la première lettre de chaque mot. En français : Nouvelle Alliance flamande. et la croix pour les socio-chrétiens flamands. Mais on parle aussi de gouvernement kamikaze kamikaze qui se suicide en explosant . Car ce nouveau gouvernement inquiète. Il accumule les déséquilibres. C’est vrai, il a une majorité de députés au Parlement mais beaucoup de francophones ne se reconnaissent pas dans la composition de ce gouvernement. Le premier ministre est francophone, c’est Charles Michel du MR. Mais le MR n’a que 20 députés sur 62 députés francophones.

Un gouvernement de droite

Pour la première fois depuis très longtemps, ce nouveau gouvernement ne réunit que des partis de droite. Et même de droite très dure, comme la NVA. Dès les premiers jours du gouvernement, deux ministres de la NVA, Théo Franken et Jan Jambon étaient attaqués. Théo Franken pour son « amitié » avec une personnalité d’extrême-droite et ses propos racistes. Jan Jambon, pour ses paroles à propos de la collaboration collaboration le fait d’aider un occupant ennemi en Flandre.

3 partis flamands, un seul parti francophone

Le nouveau gouvernement réunit 4 partis. La NVA, (parti nationaliste flamand) l’Open VLD (parti libéral flamand), le CD&V (parti chrétien flamand) et le MR (parti libéral francophone). 3 partis flamands et un seul parti francophone. Comment le MR, seul parti francophone de ce gouvernement va-t-il réussir à défendre seul les intérêts des francophones ? Ce ne sera pas facile. Surtout avec la NVA, parti nationaliste flamand, comme partenaire.

Les ministères importants aux Flamands

Il y a aussi un déséquilibre dans les postes de ministère. Le gouvernement Michel comporte 14 ministres. 7 Flamands et 7 francophones. Presque toujours, le Premier Ministre n’est pas compté dans son groupe linguistique. On dit qu’il est asexué linguistiquement. Ce n’est pas le cas dans le gouvernement Michel. Le Premier ministre est compté dans le camp des francophones. De plus, les ministres flamands ont des portefeuilles importants comme les Finances, la Défense, la Justice, ...

Attaques contre le gouvernement

Les socialistes et les socio-chrétiens francophones, principaux partis d’opposition au gouvernement, dénoncent cette domination flamande. Ils dénoncent aussi la mauvaise politique sociale du nouveau gouvernement. Comme les syndicats qui annoncent, eux, des grèves et des manifestations.

Pour voir les photos des ministres, cliquer ici

La liste des ministres

Pour le MR

Charles Michel - Premier ministre

Didier Reynders - Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères

Willy Borsus - Ministre Classes moyennes, PME et Agriculture et intégration sociale

Hervé Jamar - Ministre Budget

Marie-Christine Marghem - Ministre de l’Energie

Jacqueline Galant - Ministre de la Mobilité et la SNCB.

Daniel Bacquelaine - Ministre des Pensions

Pour le N-VA

Jan Jambon - Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur ministre de l'Intérieur responsable de la police, de la sécurité des personnes et des biens.

Johan Van Overtveldt - Ministre des Finances

Steven Vandeput - Ministre de la Défense et de la Fonction publique

Theo Francken - Secrétaire d’Etat secrétaire d'Etat membre d’un gouvernement moins important qu’un ministre à la simplification administrative chargé de l’Asile et la Migration

Elke Sleurs - Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude et Lutte contre la Pauvreté, Politique Scientifique

Pour le CD&V

Kris Peeters - Vice-Premier ministre, en charge de l’Emploi et de l’Economie

Koen Geens - Ministre de la Justice

Pieter De Crem - Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur

Pour l’Open VLD

Maggie De Block - Ministre de la Santé et des Affaires sociales

Alexander De Croo - Vice-Premier ministre en charge des Entreprises publiques

Bart Tommelein - Secrétaire d’Etat à la Coopération au développement

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0