Accueil > Articles > Fourniret et sa (...)


Fourniret et sa compagne condamnés à perpétuité

Verdict

lundi 2 juin 2008

Ce 28 mai, c’était le verdict dans le procès de Michel Fourniret et Monique Olivier. Ce verdict était très attendu. Les deux accusés étaient jugés pour des faits extrêmement graves. Des enlèvements, des viols, des meurtres, commis en Belgique et en France. Le plus souvent, de très jeunes filles. Parmi ces jeunes filles, la plus connue chez nous est la petite Elizabeth Brichet, disparue près de Namur en Belgique en 1989.

Michel Fourniret a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec peine incompressible. Michel Fourniret sera donc en prison jusqu’à sa mort. Monique Olivier a été, elle aussi, condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité, mais avec une peine de sûreté de 28 ans.

Le procès de ces deux accusés s’est ouvert le 27 mars 2008 à Charleville-Mézières. Il a duré deux mois. les justices française et belge s’étaient mises d’accord pour un procès unique. Car les faits reprochés aux accusés ont été commis en France et en Belgique. Et quels faits.

Michel Fourniret a jusqu’à présent avoué neuf meurtres et assassinats commis entre 1987 et 2001. Mais il est aussi soupçonné de plusieurs autres. Son épouse, Monique Olivier est accusée de meurtres et de complicité.

Isabelle Laville, Fabienne Leroy, Jeanne-Marie Desramault, Élisabeth Brichet, Natacha Danais, Farida Hamiche, Manyana Thumpong, Céline Saison… Ce sont les noms des jeunes filles, des jeunes femmes que Fourniret a tuées. Fourniret était obsédé par la virginité. C’est pour cela qu’il a enlevé et violé ces jeunes filles. Parfois seul, parfois avec sa compagne. Sauf Farida Hamiche, qu’il a tuée pour lui voler des lingots d’or.

Michel Fourniret opérait toujours de la même manière. On a pu reconstituer sa manière de faire grâce à Marie-Ascension, sa dernière victime, qui a réussi à lui échapper. Fourniret a abordé la jeune fille sur le chemin de l’école. Il l’a fait monter dans sa voiture, en lui demandant de lui indiquer le chemin. Puis il l’a saisie, ligotée, et jetée à l’arrière Mais à Beauraing, Marie-Ascencion a réussi à ouvrir la porte arrière et à s’échapper, alors que la voiture était arrêtée à un carrefour. Elle a été prise en charge par une automobiliste. Cette automobiliste a noté la plaque d’immatriculation de la fourgonnette de Fourniret, qui avait fait demi-tour. C’est ce qui a permis à la police d’arrêter Michel Fourniret.

L’attitude des accusés a été très différente lors du procès. Michel Fourniret a le plus souvent refusé de s’exprimer. Il a plusieurs fois montré un écriteau sur lequel était noté : sans huis clos, bouche cousue.

Monique Olivier, elle s’est exprimée. Elle s’est présentée comme une victime de Fourniret, une femme soumise qui n’a pas osé s’opposer à son mari.

Comment Michel Fourniret et Monique Olivier ont-ils pu commettre tous ces faits pendant toutes ces années, sans être soupçonnés ? Une des raisons est sans doute le fait qu’ils ont commis ces actes dans des pays différents. Ils ont plusieurs fois traversé la frontière entre la Belgique et la France. De plus, ils ont résidé en France dans des régions différentes.
Enfin, certains des faits remontent à une époque où la police scientifique n’était pas aussi efficace qu’aujourd’hui. Par exemple, les tests ADN auraient peut-être pu innocenter Jean Groix le vétérinaire emprisonné pour le meurtre de Natacha Danais. Mais Jean Groix s’est suicidé en prison. On sait aujourd’hui qu’il a été une victime indirecte de Fourniret. Une victime de plus…

1 Message

  • 1er juillet 2008 08:05, par jacobs

    Mme Brichet les a traîté de monstres humains ,ce sont bien DES MONSTRES HUMAINS.
    Ils méritaient la peine de mort et pourtant je ne suis pas pour la peine de mort mais ce que ce couple a fait est inhumain ,ils ne sont pas malades ,ils sont vicieux ,manipulateurs,menteurs,violeurs,tueurs,sadiques,égocentriques,pédophiles,prédateurs....ce sont des monstres inhumains.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0