Accueil > Articles > Ecole gratuite (...)


Ecole gratuite et droits de l’enfant

mardi 1er septembre 2009

Bernard Devos, le délégué aux droits de l’enfant en Communauté française, va rendre dans quelques mois au gouvernement un rapport sur l’influence de la pauvreté sur les enfants. Ce rapport se base sur les témoignages de plusieurs centaines de personnes qui vivent en Communauté française. Il a été réalisé dans 5 arrondissements : Verviers, Charleroi, Marche-en-Famenne, Bruxelles et Tournai.

Une convention internationale définit les droits de l’enfant. Cette convention de l’ONU a été signée en 1989 par 191 pays. Elle comporte une cinquantaine d’articles. Or, d’après le rapport du délégué aux droits de l’enfant, certains de ces droits ne peuvent pas être respectés à cause de la pauvreté des parents.

 Par exemple, des parents qui n’ont pas beaucoup d’argent évitent certaines dépenses liées aux loisirs ou à la santé. Par exemple, la kiné, la logopédie, le dentiste, l’ophtalmologue ou le psychologue…

Ce rapport a pour but de lancer un appel aux pouvoirs publics. Il recommande par exemple, d’encourager des initiatives qui proposent des stages pas chers pour des enfants de familles pauvres.

Ce rapport recommande aussi que les frais scolaires soient gratuits pour ces enfants.

 

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0