Accueil > Cahiers > La sécu aux urgences > Du film au Plan


Du film au Plan

Rosetta

samedi 1er septembre 2007

En 1999, deux cinéastes belges, les frères Dardenne, ont obtenu la Palme d’or au festival de Cannes avec leur film Rosetta.

Rosetta est le nom de l’héroïne du film. C’est une très jeune femme qui « galère ». Elle vit dans une caravane avec sa mère alcoolique. Elle n’a pas d’espace privé, à elle. Même la porte de la caravane n’est pas fermée. Rosetta est ouvrière dans une usine. Un jour, elle est licenciée. Mais elle refuse de sortir. Elle s’accroche aux portes. Ce sont les policiers qui doivent l’emmener. Il n’y a pas d’espace pour Rosetta. Elle n’est pas non plus dans le monde. Le monde social, professionnel, lui est étranger. Elle est en dehors, exclue. Elle fait pourtant tout pour être dans la société mais elle n’y trouve pas de place. Elle ne sait pas communiquer, s’insérer. Dans la vie professionnelle ou privée, tout semble violent pour elle et elle est violente. Pour avoir un emploi, elle trahira un jeune homme qui a de l’affection pour elle.

Le film des frères Dardenne n’est pas très gai. Il montre une jeune fille exclue dans une Belgique triste, sans beaucoup d’espoir. Le film est sorti en 1999. Il a marqué les esprits. Et si fort que le gouvernement belge a créé, en 2000, le plan appelé Rosetta. Le plan Rosetta s’inscrit dans un plan emploi pour les jeunes. Le “plan Rosetta” veut offrir un premier emploi à tout jeune de moins de 26 ans dans les 6 mois après la sortie des études. Les contrats « Rosetta » sont des vrais contrats à temps plein d’un an minimum, avec un salaire normal. Toutes les entreprises de Belgique de plus de 50 travailleurs doivent engager 3% de jeunes. Et, dans les administrations publiques et le non-marchand, les patrons doivent engager 1,5% de jeunes. Ce plan Rosetta a donné un coup de pouce à l’emploi pour beaucoup de jeunes. Mais il n’y a quand même pas eu de contrat pour tous les jeunes demandeurs d’emploi. Aujourd’hui, on parle de Convention premier emploi. L’employeur paie moins de cotisations à la sécurité sociale s’il engage un jeune qui n’a pas de diplôme supérieur.

En DVD, Rosetta de Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne avec Emilie Dequenne, Fabrizio Rongione, Olivier Gourmet
Dossier pédagogique en ligne sur le site Les Grignoux : http://www.grignoux.be

1 Message

  • 27 avril 2012 11:20, par rosette

    Les Dardennes devraient faire un film sur les conditions de travail des infirmières , des soignants ....cela aiderait ces proffessionnels de la santé à faire connaître leur combat de tous les jours .On ne les entend pas.
    Ils peuvent s’offrir des petites vacances d’un mois en maison de repos pour que les enfants puissent aller "tranquillement"en famille.
    Il suffit de trouver un bon vieux papy ou mamy bien difficile à vivre et lourdement dépendant rentrant en maison de repos de luxe dont on l’ expulsera pour mauvais comportement pour aller vers le bas de gamme en terminant par l’hôpital de la charité ou peut être en dessous d’un pont pour retrouver la vraie liberté avant d’aller vers le ciel.
    Un Lippens n’ira ni en prison ,ni en maison de repos ,notre argent de la Fortis KBL le rend libre de toutes explications.
    AH !L’argent çà rend plus blanc que blanc.c’est la grande lessive.
    Si Sarko n’est pas réelu ,il utilisera Mr Propre.
    C’est pas tout çà mais je dois aller faire le repassage avec de l’amidon pour les manchettes et les cols blancs.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0