Document sans ..." />
Accueil > Articles > Dignité et justice


Dignité et justice pour tous

41253

lundi 10 décembre 2007

http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">

Document sans titre

Chaque année, le 10 décembre, c’est la journée internationale des droits de l’homme. Cette journée est l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des nations unies. C’était le 10 décembre 1948. A l’époque, on sortait à peine de la 2e guerre mondiale et des atrocités du nazisme et du fascisme. La Déclaration universelle des droits de l’homme était un espoir pour le monde entier. Les Etats qui ont signé la Déclaration s’engagent à respecter la dignité, l’égalité et la justice pour tous les êtres humains. Tous les êtres humains. Et peu importe leur origine, leur couleur, leur croyance. C’était un fameux pari. Car il y avait encore beaucoup d’inégalités dans le monde. Par exemple, beaucoup de pays d’Afrique et d’Asie étaient encore colonisés par les Etats occidentaux. Depuis 1948, il y a eu la décolonisation avec souvent des guerres d’indépendance terribles.

Le respect des droits de l’homme reste un combat de tous les jours. Ce combat est  porté, un peu partout dans le monde, par différentes organisations. Chez nous, par exemple, Amnesty International agit pour des personnes injustement emprisonnées ou, plus généralement, victimes de violation des droits de l’homme. Le symbole d’Amnesty c’est une bougie. Une flamme de l’espoir et une flamme contre l’oubli. Cette année, Amnesty a fait une autre campagne, lancée le 19 novembre. C’est la «pétition visage». La pétition a la taille d’une affiche. Les citoyens ont été invités à signer sur cette affiche. Et au fur et à mesure des signatures, le visage de la personne emprisonnée apparaît. Trois visages symbolisent les violations des droits de l’homme. Trois personnes injustement emprisonnées.

Un médecin syrien, Kamal al-Labwani; un étudiant népalais de 24 ans, Sanjiv Karna; une Mexicaine qui milite pour les droits des indigènes, Magdalena García Durán. D’ailleurs, Magdalena García Durán a été libérée le 9 novembre. Cette libération montre que l’action pour les droits de l’homme est réaliste, qu’il est possible d’avancer vers un plus grand respect et une plus grande justice pour tous.

Depuis 1948, les conceptions sur les droits de l’homme ont évolué. On parle maintenant plutôt de droits humains. Les droits de l’homme, c’est aujourd’hui aussi les droits économiques et sociaux des individus: conditions de travail, droit de grève, droit à un logement décent… Et on parle aussi des droits des femmes et des enfants.

Cette année, le 10 décembre n’est pas seulement une journée de plus pour les droits humains. C’est aussi le lancement du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. 2008 sera donc une année particulière pour connaître et combattre toutes les injustices.

Pour voir toutes les actions d’Amnesty international en Belgique : http://www.amnestyinternational.be/
Site de la Ligue des Droits de l’homme en Belgique : http://www.liguedh.be/
Texte de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU (en 360 langues) : http://www.unhchr.ch/udhr/navigate/alpha.htm

 

1 Message

  • 11 décembre 2007 10:09, par jacobs micheline

    Je ,soussignée ,Micheline fille de mon père déclare avoir ,subi une grande injustice ce 10 décembre ,
    J ai reçu une lettre d un homme qui ne peut plus et veut plus m aider ,cette lettre vient du home de mon père ,il doit quitter sa chambre dans les 60 jours car j ai écrit à la directrice le harcèlement que nous avons subi dans le but de faire partir mon père âgé de 84 ans ,handicapé et ayant un handicap difficile à gérer pour eux
    J aurai eu trop de patience et de naïveté pour croire en eux et le couperet est tombé ,je m y attendais .
    Voici leur conclusion :
    Bref ,vous en voulez à tout le monde et vous n êtes contente nulle part
    Si vous ne savez pas assuré le BIEN ETRE de votre papa en ayant constamment le remord que vous ne savez pas le faire vous même nous ne pouvons pas et ne voulons plus vous aider
    Il me semble que si vraiment ,cet homme de bien pense cela ,justement ,il devrait m aider !
    On ne vous aide que quand les choses vont bien c à dire quand vous ne dites rien ,quand vous faites des compliments ,c à dire qu on ne vous aide pas tout simplement et ce dans un domaine qui est celui de la vieillesse et des soins.Il faut dire que ce monsieur n est pas homme de la profession ,il est propriétaire ,je suis dans sa maison .

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0