Depuis quelques dizaines d’années, les scientifiques s’inquiètent pour l’avenir de notre planète. Ils tirent la sonnette d’alarme. La terre commence à manquer de ressources naturelles et les rejets de C02 provoquent un réchauffement anormal de la planète.

Des maisons plus douces pour la planète

lundi 24 décembre 2012

Depuis la révolution industrielle, les hommes ont développé la société sans trop se soucier des générations futures. Or aujourd’hui, on se rend compte que certaines ressources naturelles commencent à manquer : le pétrole, le gaz, lecharbon, les métaux ne sont pas inépuisables.
De plus, certains de nos rejets posent des problèmes d’environnement : notamment les déchets nucléaires et les émissions de gaz carbonique (CO2) qui sont responsables du réchauffement climatique.

Des logements plus durables

Or, dans toutes leurs activités, les hommes consomment de l’énergie et des ressources de la planète. Ils rejettent du C02. Pour construire ou rénover leur logement aussi. Mais tous les hommes ont besoin de se loger.

On consomme des ressources naturelles et de l’énergie et on rejette du CO2 à tous les stades d’un logement : pour le construire, pour l’occuper. Et aussi pour l’entretenir, le transformer le démolir ou le recycler.

Actuellement, 41% de l’énergie consommée en Europe l’est dans les bâtiments. C’est beaucoup. On pourrait faire mieux..
Pour se loger en utilisant moins de ressources naturelles et et d’énergie, il y a l’écoconstruction et l’écorénovation. On les appelle aussi construction et rénovation durable.

L’écoconstruction et l’écorénovation, c’est construire ou rénover en pensant économies d’énergie et ressources naturelles. On respecte ainsi mieux respecter notre environnement et celui des générations futures, en ne renonçant pas à son confort.
C’est un choix personnel et c’est aussi un choix de société.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0