Accueil > Cahiers > Des citoyens debout > Coup d’envoi pour


Le nouveau gouvernement belge a annoncé sa politique pour les 4 prochaines années. Une politique qui fâche les syndicats. Pour les syndicats, le gouvernement veut faire une politique injuste. Ils vont donc faire des grèves et des manifestations. Et le jeudi 6 novembre, c’est la première grande manifestation à Bruxelles.

Coup d’envoi pour les syndicats

Thierry Verhoeven

vendredi 31 octobre 2014

Téléchargez un exercice en bas d’article

En Belgique, 6 travailleurs sur 10 sont syndiqués. Les syndicats sont donc puissants. Il y a deux grands syndicats : la FGTB et la CSC. Un troisième syndicat, plus petit : la CGSLB. Les syndicats défendent les travailleurs avec ou sans emploi. Ils jugent aussi la politique du gouvernement. Et ils sont tous les trois d’accord : cette politique est très mauvaise. Selon les syndicats, cette politique va aggraver la crise économique. Cette politique est aussi injuste au niveau social et fiscal.

Les syndicats vont faire des grèves et des manifestations pour faire reculer le gouvernement. Le jeudi 6 novembre, c’est la première grande manifestation à Bruxelles. Elle sera suivie de plusieurs grèves au mois de novembre et décembre. Et même, chose très rare, il y aura une grève générale le 15 décembre. Voyons un peu ce que disent les syndicats.

Emploi

Il y a beaucoup de jeunes au chômage. Et pourtant, le gouvernement veut retarder l’âge de la pension à 67 ans. Et pourtant, le gouvernement veut empêcher les travailleurs d’alléger leur rythme et leur temps de travail. L’âge de la prépension, par exemple, est reporté de 60 à 62 ans. Bref, ceux qui travaillent doivent travailler plus et plus longtemps. Donc, cela fait encore moins d’emplois pour ceux qui en cherchent. Les patrons vont payer moins de cotisations sociales.

Taxes

C’est déjà la crise et le gouvernement veut encore augmenter le prix du billet de bus, de train, le diesel, etc. Le gouvernement va diminuer les salaires par un saut d’index et les salaires sont bloqués pour deux ans. Avec un saut d’index, les patrons économisent 2,5 milliards d’euros !
C’est mauvais pour l’économie et c’est injuste. Car cela ne touche que les travailleurs salariés. Cela ne touche pas les indépendants, les médecins, les avocats, les propriétaires qui louent des logements, les personnes qui ont placé de l’argent.

Sécurité sociale

Le gouvernement prévoit d’enlever au total 2,8 milliards d’euros au budget des soins de santé. Et encore plus de 2 milliards en moins pour les autres dépenses sociales. Les chômeurs qui touchent des allocations d’insertion commencent à être exclus le 1er janvier 2015. Ceux qui travaillent à temps partiel parce qu’ils n’ont pas de temps plein et qui ont un complément d’argent du chômage vont perdre 23% de leur revenu. Et les chômeurs temporaires vont perdre plus de 7% de leur revenu. Les chômeurs de longue durée vont devoir travailler gratuitement 2 demi-journées par semaine. Avec toutes ces mesures, ce sont, ici encore, les travailleurs et les ménages ordinaires qui sont touchés. On ne touche pas aux gros revenus.

Services publics

Le gouvernement va diminuer les services de l’Etat à la population. Soins de santé plus chers, moins d’argent pour les chemins de fer, l’enseignement, les services d’aide sociale, la culture. Il y aura moins de travailleurs dans le service public donc moins de services au public !

Injuste

Avec ces mesures, le gouvernement taxe surtout les travailleurs et pas beaucoup les riches et les patrons. C’est injuste. En plus, quand les gens ont moins d’argent, ils achètent moins. Alors l’économie va encore plus mal, il y a encore plus de chômeurs…

Un exercice à faire avant de lire l’article

Word - 29 ko

Et sa correction, bien sûr

Word - 25 ko

Le trajet de la manifestation à Bruxelles : de la gare du Nord à la gare du Midi. Départ de la manifestation à 12 heures. (Trains et cars gratuits au départ des grandes villes du pays).

Lire aussi :

Gouvernement Michel, kamikaze ou suédoise ?

La pension, nous y pensons comment ?

Saut d’index et travaux "forcés"

Une protestparade

Les syndicats mettent les pieds dans le plat

Voir aussi :

Le tract des 3 syndicats

La FGTB

La CSC

La CGSLB

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0